Dans cet article, je vais illustrer comment mettre à jour vos flippers, qu’il s’agisse de machines récentes telles que Stern ou JJP aussi bien que les flips plus anciens Bally / Williams, Data East, Sega ou Stern des années 90/2000.

Quels outils nécessaires ?

Comme toujours, je vais commencer par vous expliquer ce dont vous avez besoin. Pour un flip moderne :

  • un ordinateur
  • une bonne connexion internet (car certains fichiers peuvent être volumineux)
  • une clé USB de 16 GB pour la modique somme de 8 euros 😊 . Ne lésinez pas sur le prix, on en trouve des moins chères mais la qualité laisse à désirer. Prenez une marque comme Sandisk par exemple.

Si vous voulez vous attaquer au flashage de ROM plus anciennes, il vous faudra un programmateur de ROMs / eproms et aussi acheter les eproms correspondantes aux flips que vous souhaitez mettre à jour.

Petit glossaire de simplification (ce ne sont pas les explications exactes pour les puristes 😉) pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’électronique / informatique :

Flashage
  • ROM = puce contenant du code en lecture seule qui permet de stocker du code informatique
  • EPROM = puce également. L’avantage d’une eprom est qu’elle peut être effacée pour être reprogrammée simplement.
  • CODE = partie logicielle que l’on va mettre à jour, ou flasher dans le système du flipper – soit dans une ROM/EPROM pour les anciens flips, soit dans une carte mémoire pour les flips récents comme c’est le cas avec les SDCard chez Stern.

Le code contient l’ensemble des informations nécessaires au flip pour fonctionner : les instruction pour le processeur (qui va gérer comment réagir en fonction des actions de la bille et compter les points pour évoluer dans le jeu), les sons, les voix, les animations du DMD ou de l’écran…

Pour les programmateurs, on en trouve de qualité satisfaisante et faisant tout à fait le job sur le web pour une vingtaine d’euros, pas besoin d’investir plus pour programmer les eproms de nos flips.

EpromsFlasher
Le flasher d’eprom

Dans la doc des flips, vous trouvez la liste de ROMs nécessaires ainsi que leur taille. Les ROMs doivent être vierges ; soit vous pouvez vous en procurer dans un magasin d’électronique, soit si vous pouvez attendre 10 ou 15 jours, vous les trouverez à très bon prix sur un fameux site chinois 😉. Leur format sera toujours en version DIP32 ou DIP28 pour les ROMs qui nous intéressent dans les mises à jour.

Il vous faudra également une pince à eprom qui vous permettra d’enlever les eproms de leur support sur les cartes mères sans les abîmer.

Flashage de ROMs / EPROMs

Il n’y a vraiment rien de compliqué en soit pour flasher / mettre à jour ses ROMs (langage commun pour en fait parler des eproms dans notre cas). Tout ce qu’il faut c’est être équipé, à minima d’un PC, un programmateur et savoir utiliser une souris 😊.

Tout d’abord identifiez les ROMs dont vous avez besoin en regardant la doc de votre flip.

Vos ROMS dans la doc du fabricant

Une fois les ROMs identifiées, prenez dans votre stock les ROMs correspondantes à la taille nécessaire pour le flashage des fichiers. J’utilise un petit tableau de correspondances que j’ai trouvé sur le net pour être sûr d’avoir la bonne taille – si jamais vous n’avez que des ROMs plus grandes, il faudra refaire un fichier de ROMs en copiant plusieurs fois le fichier original pour remplir entièrement la ROM. C’est important, car une ROM qui n’est pas entièrement programmée risque de faire planter votre flip. Rien d’irréversible, mais ça le fait moyen en pleine partie.

Tableau des tailles des ROMS

Si vous n’avez pas la bonne taille, vous pouvez utiliser ce petit script pour remplir la ROM, c’est un batch qui permet de copier la ROM originale plusieurs fois afin d’atteindre la bonne taille.

Dans mon exemple, si je souhaite flasher une image d’eprom 27c010 dans une 27c040, il va falloir que je copie 4 fois l’image de 1 mbit (27c010) que je vais appeler ROM.1MB et que je la copie le nombre de fois nécessaire pour l’eprom plus grande – ici 4 mbit (27c040).
Dans un fichier notepad, copier le contenu suivant :

copy /b ROM.1MB+ROM.1MB+ROM.1MB+ROM.1MB ROM.4MB

puis sauvegarder en format BAT le fichier dans un répertoire contenant la ROM originale (ROM.1MB), le fichier sera par exemple COMBINE.BAT.

Executer COMBINE.BAT en double cliquant sur l’icone, cela va vous créer automatiquement un nouveau fichier qui aura la taille nécessaire : ROM.4MB.

Pour info, certains logiciels de flashage de ROMs proposent automatiquement de remplir les eproms plus grandes, mais ce n’est pas une option présente partout.

Pour trouver les ROMs mises à jour, je vous recommande d’utiliser Internet Pinball Database. Vous trouverez la quasi-totalité des ROMs mises à jour pour les flippers des années 90 – par exemple ici pour le Twilight Zone. Vous trouverez non seulement les ROMs mais aussi la doc pour identifier les eproms sur la carte mère du flip.

Documentation des ROMS pour Twilight Zone

STERN possède aussi sur son site une base contenant ses ROMs, et ses documentations en ligne dans la rubrique Support de leur site :

La page pour récupérer les codes pour vos Roms Stern

Branchez votre programmateur d’eprom sur votre port USB, insérez l’eprom et sélectionnez l’eprom dans le menu de votre logiciel de programmation. Prenez votre ROM de mise à jour, chargez-la dans votre logiciel et cliquez sur le bouton de flashage. Cela prend quelques minutes au maximum, et les logiciels vérifient ensuite automatiquement que la ROM est bien programmée.

Programmateur flipper
Le programmateur de votre ROM

N’oubliez pas de cacher le composant visible sur le haut de l’eprom avec par exemple une étiquette vous permettant d’identifier l’eprom, cela vous permettra non seulement de savoir où vous en êtes mais aussi de protéger la programmation des eproms.

Ecran de programmation
Ecran de programmation

Ces eproms sont sensibles aux ultraviolets, car c’est le moyen de supprimer leur programmation. Il existe d’ailleurs un petit boîtier vous permettant de flasher les eproms afin de les effacer. Il suffit de placer l’eprom à l’intérieur et d’allumer le boitier à UV et de le laisser fonctionner plusieurs dizaines de minutes (c’est un peu long, mais ça permet de s’assurer que l’eprom est bien nettoyée).

Boîtier UV
Le boîtier UV permet d’effacer la mémoire des eproms

Une fois votre programmation terminée vous aurez une série complète d’eproms, en général 7, correspondant au CPU / Display, voix et musiques.

Les 7 eproms de votre flipper

Mises à jour des flips modernes

Pour cette section, cela va être beaucoup plus rapide. Pour flasher les flips modernes, JJP / Stern / American Pinball ou Spooky, il suffit de vous rendre sur les sites des constructeurs, et de récupérer la dernière version de code disponible, puis de décompresser les fichiers et les mettre à la racine d’une clé USB. Un format 16 GB est recommandé, ce sont les plus stables pour faire les mises à jour. Il faut qu’elle soit formatée en FAT32, donc ne prenez pas une clé trop grande.

Vérifiez que votre clé ne contient aucun fichier, et décompressez l’archive que vous avez téléchargée, toujours à la racine de la clé USB.

Voici les liens pour trouver les dernières mises à jour (je ne mets ici que les 4 principaux constructeurs, mais vous comprenez le principe si vous avez un flip d’une autre « boutique ») :

Il existe pour certains constructeurs soit des mises à jour de code, soit des versions de code complètes. En fonction de votre version installée, vous devrez choisir l’une ou l’autre des options.

Pour savoir si votre code est à jour, regardez la version de code affichée au démarrage de votre flip et comparez-la à la dernière version disponible sur le site du constructeur.

Sur les flips Stern et Spooky ; une fois votre clé prête, éteignez votre flip, puis insérez la clé dans le port USB prévu à cet effet, dans la backbox. Allumez votre flip, l’écran de mise à jour va se lancer.

Pour Stern, il existe soit des mises à jours via USB, soit la possibilité de télécharger le code complet pour flasher une carte SD.

La mise à jour USB permet de garder ses paramètres et ses scores. Le flashage de carte SD permet de remplacer la carte complète en cas de soucis, ou si vous voulez garder une ancienne version du code.

C’est ce que j’ai fait pour mon Ghostbusters par exemple, ou même si il n’était pas complètement fini, l’ancien code avait un gameplay différent, et j’ai préféré le garder par nostalgie 😉.

La mise à jour via USB se fait en insérant la clé, flipper éteint, dans un des ports USB disponible sur la carte mère principale en frontal – peut importe celui que vous utilisez.

Au démarrage de la machine un menu de mise à jour vous sera proposé, utilisez les boutons de la coindoor pour naviguer dans les options de mise à jour (complète ou incrémentale) et le bouton Noir pour sélectionner et lancer la mise à jour. Une fois la mise à jour terminée et vérifiée automatiquement, vous pouvez éteindre le flip, retirer la clé USB et redémarrer, vous êtes maintenant à jour.

Création d’une carte SD pour son flipper

La création de carte SD se fait via un utilitaire du type ETCHER qui permet de flasher le contenu sur la carte SD disponible ici et gratuit. Ensuite il suffit de prendre le fichier RAW récupéré sur le site de Stern et le flasher sur la carte via ETCHER. Si vous voulez des étapes détaillées, vous pouvez vous rendre sur le site de Stern.

La création de la carte SD permet aussi de récupérer votre flip au cas où la mise à jour USB ne se serait pas fait correctement et empêcherait le redémarrage de votre machine(mais c’est extrêmement rare).

Sur Spooky vous pouvez utiliser n’importe quel port USB présent pour faire la mise à jour. Une fois démarré, votre flip affichera un message de mise à jour puis de mise à jour terminée. Dès que cela est fait, vous pouvez éteindre votre flip, enlever la clé USB et redémarrer.

Pour American Pinball et Jersey Jack Pinball, il y a un câble USB derrière la coindoor de votre flip permettant de procéder à la mise à jour sans avoir à ouvrir la backbox. Plus pratique !

Si vous êtes malin ou maligne, vous pouvez faire la même chose en achetant un câble USB male / femelle de 2,5 m de long et l’installer dans votre flip Stern ou Spooky, il suffit de le fixer à votre caisse pour éviter que cela ne tire trop sur la carte dans la backbox.

USB Jersey Jack Pinball
Le câble USB sur un JJP
Mise à jour JJP
Ecran de mise à jour de votre flipper JJP

Sur JJP, la mise à jour se fait flip allumé and naviguant dans les menus pour aller sur l’utilitaire de mise à jour via USB.

Sur American Pinball, mettez en marche votre flip, ouvrez la coindoor et insérez la clé USB. Après quelques secondes la mise à jour va se lancer.

Voilà, vous savez à peu près tout ce qu’il faut pour mettre à jour vos flips, maintenant profitez-en pour jouer un peu avec la dernière version de votre jeu !