Nettoyage de printemps… euh pardon de Pinball 😊

Ça y est le grand jour est arrivé ! Vous vous êtes équipé(e) de tout le matériel nécessaire (voir le précédent article), et votre « nouveau » flip’ est arrivé.

Comme vous commencez avec un joli flip’ des années 1990, forcément, celui-ci a vécu ! Il a fréquenté des bars-tabacs fumeurs et les quelques heures de vol qu’il a au compteur font que dès que vous mettez les mains dedans, elles ressortent bien noires… Sans oublier également cette petite odeur de tabac froid, qui rappelle les bons souvenirs d’antan… 😊

Bon allez, abrégeons cette introduction, et lançons-nous dans le vif du sujet.

Première étape : le nettoyage des billes

Cet article vous permettra de nettoyer un flip qui a déjà vécu, mais aussi d’entretenir votre belle machine toute neuve acquise il y a quelques mois… Ah ben oui ! Un flip’ neuf ça s’entretient de la même façon ! Régulièrement, de préférence ! Afin que celui-ci continue de fonctionner correctement, et que les vicissitudes ne soient pas irréversibles.

Première chose à vérifier pour que votre plateau ne s’abime pas avec le temps : vos billes. Il faut les changer régulièrement. Elles peuvent être nettoyées et polies manuellement, mais c’est une opération fastidieuse et longue. De mon côté, j’ai toujours préféré faire une petite commande de billes neuves. On en trouve à des prix très corrects sur pas mal de sites en ligne.

Le tumbler pour polir les billes

Si vous voulez vous lancer dans le nettoyage et polissage de billes, il va vous falloir du matériel en plus, en particulier une machine à polir à tambour (tumbler en anglais). On en trouve pour quelques dizaines d’euros sur un site chinois assez connu, ainsi que des billes de polissage. A vous de choisir le média en fonction de l’état de vos pièces… plus ou moins abrasif.

Une fois la machine et les billes de polissage entre vos mains, vous répétez l’opération plusieurs fois et patientez, car un nettoyage en profondeur prend du temps. Le but ici est de nettoyer vos billes, ou autres pièces métalliques, pour enlever toutes les traces d’usure, de corrosion et d’impacts qui pourraient endommager votre plateau.

Une bille en mauvais état va marquer votre playfield car lors de leur mouvement, elles rencontrent des pièces métalliques. Les impacts génèrent de minuscules rayures qui entament leur surface et les rendent abrasives. De plus, les posts et les rubbers laissent aussi des traces qui vont changer la qualité des billes et disperser sur le plateau des poussières et des traces noires. A terme, même avec tous les nettoyants possibles, ce phénomène laisse des traces presque irréversibles – ou qu’il va falloir frotter très longtemps, en espérant ne pas abimer le plateau.

Exemple de traces sur plateau de flipper
Exemple de traces de billes avec de la corrosion sur un plateau – très difficile à enlever, il faut y aller doucement avec une éponge abrasive et de l’alcool ménager – ou des produits de polissage, mais ne pas trop insister pour ne pas attaquer le plateau et le dessin.

Le renouvellement des billes

Donc soit vous utilisez la machine à polir, mais attention toutes les micro rayures ne sont pas toujours visibles, soit vous changez de billes. C’est un point important à faire régulièrement…

Pour ce qui est de la fréquence, les avis varient. Entre 500 et 1000 parties selon certains, tous les ans pour d’autres. En réalité, le nombre de parties ne veut pas forcément dire grand-chose : un enfant de 3 ans peut faire 30 parties en 10 minutes sans que les billes ne touchent aucune partie du flipper 😉, alors qu’un joueur aguerri peut faire durer une partie plus d’une heure. Là je peux vous confirmer que les billes sont bien sollicitées ! A vous de voir en fonction de l’usage que vous faites de vos flippers.

Le nettoyage des rampes

Tête de polissage
Tête de polissage à fixer sur une perceuse

Partie suivante à nettoyer : les rampes. En général faites de métal, elles doivent être passées au polish. Toute sortes d’options sont disponibles, les polish pour chrome de voiture sont les plus courants, mais vous pouvez aussi utiliser du Miror, ou de la pâte à polir avec un touret. Ou encore en utilisant une perceuse avec une tète de polissage comme sur l’image.

Là encore, il faudra frotter, et vous armer de patience pour arriver à un beau résultat… Le vrai touret et la pâte à polir seront le plus efficace, vous permettant ainsi d’arriver à un finish miroir.

Exemple de rails avant et après nettoyage
Exemple de rails avant et après nettoyage et polissage

Vous allez ainsi pouvoir redonner vie et éclat à vos rampes, rails et toutes les pièces en métal de votre flip si vous prenez le temps. Attention à bien vous souvenir où vont chacune des pièces et surtout pour les vis et boulons. Il n’y a rien de pire que d’avoir tout remonté et vous apercevoir qu’il vous reste des vis ou des boulons en trop 😊. Notre conseil : au début, démontez votre flip’ zone par zone, et utilisez la doc en support pour le remontage, pour être sûr(e) que tout est bien à sa place. Vous pouvez également prendre des photos avec votre portable.

Lorsque vous démontez les rampes, profitez-en pour nettoyer également les parties du plateau qui sont cachées en dessous. En général, elles sont bien sales aussi.

Pour le nettoyage du plateau, un bon produit dégraissant tel que du W5 de lidl (pour ne pas les citer) ou des produits spécialisé dans le nettoyage de plateau : le willmax, ou les solutions abrasives (avec différents niveaux en fonction de ce que vous nettoyez) telles que Novus (1, 2 et 3) vous permettront de nettoyer aussi les décors et plastiques du plateau. Attention en nettoyant les plastiques ! Ne pas trop frotter la partie inférieur où il y a en général un film de protection blanc, car si vous enlevez celui-ci vous risquez d’abimer le dessin également.

Préparez quelques chiffons (type chamois) d’avance, car surtout si votre plateau est très sale, vous en utiliserez pas mal. Certains utilisent du papier jetable, mais nous préférons de vrais chiffons. Pensez à les passer un coup à la machine entre 2 nettoyages et le tour est joué.

Pour le reste du plateau, la peau de chamois, le polish (pas trop abrasif) et de la patience… et votre plateau retrouvera sa propreté. Pour les traces noires incrustées, il existe des produits spécialisés qui sont soi-disant « magiques ». Honnêtement, la différence n’est pas flagrante. L’ancienne méthode à l’huile de coude a fait ses preuves !

Polir son playfield et changer les rubbers

Vous pouvez aussi polir le plateau après le nettoyage pour le rendre plus brillant. Plusieurs options pour cela : soit sortir l’artillerie lourde (comme nous l’avons expliqué dans le précédent article) avec du polish pro et des têtes à visser sur une perceuse, soit utiliser de la cire de lustrage (comme celle des antiquaires pour le bois). Il faudra, après application, lustrer longtemps pour éviter que de la cire reste sur le plateau et vienne encrasser les billes ou les recoins du flipper où sont les switch. Une dernière option, aussi surprenant que cela puisse paraître : un passage de Miror cuivre et ensuite un lustrage à la peau de chamois, et cela redonne un beau brillant au plateau !

Dernier point, profitez du nettoyage du plateau pour changer vos élastiques (rubbers) sur le plateau et les doigts de flippers – des neufs donneront un plus bel effet à votre flip, et cela évitera qu’ils se cassent et s’effritent en faisant des traces sur votre plateau tout propre 😊.