Pas facile de débuter dans le monde du flip ! Souvent, le budget de départ est assez serré. On ne veut pas forcément mettre (trop) d’argent et on s’oriente donc sur de l’occasion. Seulement voilà ! Même si l’ancien propriétaire vous garantit que tout est ok, « qu’il a été révisé par un pro » , on peut rapidement découvrir que tel n’est pas le cas…

Pour la petite histoire, je suis tombé dans la passion du flip il y a quelques années. Pas suffisamment longtemps pour avoir eu la chance de posséder un Twilight Zone ou un LOTR pour quelques centaines d’euros alors que personne n’en voulait à cette époque. Cependant, plus d’une dizaine de flips ont défilé dans ma gameroom. Notamment des classiques que certains rêvent d’avoir et que j’ai bien évidemment dû réparer et entretenir.

Entre nous, je dois vous avouer que je passe plus de temps à réparer / fixer / nettoyer et maintenir mes flips qu’à y jouer par moment… C’est seulement ensuite que je me décide à y jouer et à ne plus toucher leurs entrailles. Toutefois, toujours dans la confession, rouvrir la bête me démange de nouveau ; c’est alors que je rachète un flip’ histoire de savourer quelques nuits passées en tête à tête. Tout ça pour finalement penser que j’aurais mieux fait de partir sur un flip’ neuf… ou pas !

Bref, tout cela pour dire qu’il me semblait essentiel de vous présenter les outils (physiques ou virtuels) primordiaux à la maintenance de flippers lorsque l’on débute.

Cet article n’a pas vocation à s’adresser aux professionnels, mais simplement à ceux qui découvrent le flip’. Ceux qui, comme moi, sont passionnés et cherchent à découvrir des trucs et astuces ou tout simplement à en savoir un peu plus. Sachons rester humbles, comme beaucoup, j’en apprends tous les jours et souhaite partager avec vous mes découvertes qui, je l’espère, peuvent vous intéresser.

Des tournevis, des pinces… Un premier kit à pas cher

Commençons par la boite à outil du parfait mécano pinhead ! La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’investir des centaines d’euros pour être opérationnel. Au départ, il suffit d’avoir quelques tournevis, quelques pinces et quelques clés à pas US afin de pouvoir démonter l’ensemble des pièces, de pouvoir les changer ou bien encore les réparer.

En gros pour débuter, pas besoin de se prendre trop la tête ni de chercher sur les sites de pièces détachées pour trouver son bonheur. En revanche, vous devrez disposer de quelques pièces d’avance… C’est encore plus vrai si vous récupérez un flip dans son jus.

Maintenant premier conseil avant de passer une commande ; faites bien le tour du flip et préparez une petite liste avec l’ensemble des pièces dont vous allez avoir besoin. Attendez quelques jours avant de passer commande, refaites un tour du flip et armez-vous de patience pour être sûr que votre liste est complète. Il existe pas mal de sites pour les pièces détachées, en France, en Allemagne, en Angleterre, aux Pays Bas, aux USA, mais chaque site vous facturera un montant important pour les frais d’expédition. On vous dit cela car 20 euros de frais quand on commande pour 5 euros de pièces, ça fait mal au portefeuille.

Vous voilà donc prêt(e) à vous lancer ! Pour vous aider, voici une petite liste pour bien débuter. Les images suivantes sont à titre d’illustration et ne sont aucunement spécifiques.

L’inventaire pour réparer votre flipper

Tout d’abord faites l’acquisition d’une caisse à outils avec au moins 3 niveaux et un trieur de pièces sur le dessus. Ce dernier s’avère très pratique quand on commence à avoir pas mal de pièces… avant de passer à un rangement plus imposant tel que celui ci-contre.

Un caisse à outils de pinhead
Trieur à pièces de pinhead

Faisons l’inventaire des outils “simples” :

  • Set de tournevis plats et cruciformes (petites, moyennes et grandes tailles) pour démonter les plastiques, les entrées de rampes, et d’autres pièces vissées au playfield ;
  • Jeu de clés allen au format européen et US. Elles vous serviront principalement à démonter les batteurs et le serrage de ceux-ci sur le mécanise. Prenez-les de bonne qualité et longues pour serrer fort, d’autant que les mécanismes ne sont pas toujours accessibles facilement ;
  • Set de clés pour démonter les pieds format US idéalement (mais européen fonctionne aussi) ou une Clé 5/8 et 9/16 articulée ;
  • Petit jeu de pinces, pour maintenir des pièces lors du montage/démontage, en particulier celui des “hex spacers” ;
  • Jeu de douilles format US idéalement, mais la plupart des jeux contiennent les 2 options ;
  • Set de « nut driver » en format US. Avec, vous serrez les écrous et boulons, comme avec un tournevis mais pourvu d’un embout différent. Généralement, leurs tiges sont creuses afin d’accueillir celle sur laquelle l’écrou est fileté. La faiblesse de leur couple rotation/serrage évite de trop serrer les vis et les écrous nylons utilisés pour fixer les mécanismes sous le playfield ou les décors dessus ;
  • Jeu de douilles « longues ». A la différence des nut drivers, vous appliquez plus de force au serrage. Par exemple, certaines pièces ont en des tiges qui sortent d’un côté du plateau et son fixées en dessous avec des écrous.
  • Clé de 1/4″ aimantée pour éviter que la vis ne tombe quand on la desserre
  • Outil d’ajustement de contact. Il permet de “tordre” les pièces en cuivre afin d’éviter que les contacts ne ne se touchent en permanence. Son bout possède une fente dans laquelle vous glissez la lamelle de cuivre. Puis vous tordez celle-ci en faisant de petits mouvements afin de l’écarter des autres lamelles.

Et ça continue !

  • Outil aimanté pour ramasser des petites pièce – assez pratique quand on a des mains qui ne passent pas dans les petits espaces :
  • Petit fer à souder (35 watts environ) et un peu de fil à souder – cela vous servira pour remettre des câbles, changer des bobines, changer des switchs…
  • Extracteur d’ampoules ;
  • Limes de nettoyage ;
  • Outils de réglages des flippers. Vous vous assurez grâce à eux que les batteurs ne frottent pas sur le plateau, ce qui provoquerait une usure accélérée.
Outils de réglage de flipper
Outils de réglage de flipper

Et c’est pas fini !

Vous glanerez ces accessoires au fil du temps :

  • 1 pile / Batterie 9V (pour tester les ampoules) ;
  • Clips Alligator ;
  • Multimètre numérique ;
  • Marteau ;
  • Scotch bande électrique noire ;
  • Ciseaux / petits couteau / scalpel ;
  • Petites brosses de nettoyage (nylon / laiton / nickel) ;
  • Petit niveau (à bulle ou électronique). Indispensable pour vérifier l’inclinaison du playfield à 6,5° ou compenser un sol inégal au niveau des pieds du pinball ;
  • Colle (bois  / super glue) ;
  • Attaches de câble ;
  • Outils Molex et d’extraction de puces…
Multimètre numérique
Multimètre numérique

Pour conclure, on peut constituer un bon kit de démarrage rapidement, mais cela peut vite devenir coûteux si on veut tout avoir… et on arrive à une belle valise bien remplie 🙂 mais qui sert vraiment dans tous les cas.

Valise de réparation de flipper bien remplie
Valise de réparation de flipper bien remplie
Kit complet tout fait
Kit complet tout fait

Vous pouvez aussi vous rabattre sur des kits complets vendus par certains sites… mais ils coûtent vraiment plus cher que ce que vous pouvez trouver traditionnellement dans le commerce… A vous de voir ce que votre budget vous permet, sachant qu’en plus de tous ces outils, il vous faudra commander les pièces. Cela revient aussi à un petit budget au fur et à mesure du temps… la plupart des pièces vous seront utiles d’un flip’ à un autre – donc pas d’inquiétude si vous en commandez trop, prévoyez des boîtes de rangements – afin de retrouver les pièces au moment où vous en aurez besoin !

Pour nettoyer votre pinball

Dernier point : vous aurez également besoin d’outils pour nettoyer le plateau, les plastiques, ou encore polir vos pièces métalliques. Eh oui ! Nos vieilles machines ont souvent séjourné dans des cafés, brasseries qui, ne l’oublions pas, étaient des lieux fumeurs à l’époque… Même des dizaines d’années plus tard, les stigmates se voient et se sentent. Ahhh, la bonne odeur de cigarette froide ;-). Pour en venir à bout, il existe des produits spécifiques tels que le Red Devil (permet d’enlever la crasse liée aux cigarettes).

Pour le nettoyage du plateau et des plastiques, utiliser les produits Novus donnent de bons résultats. Avec 3 niveaux différents d’abrasion, ils offrent une solution pour chaque problème. Attention toutefois, le niveau 3 est le plus abrasif. Il peut donc abîmer un plateau, et nous vous conseillons de l’utiliser pour nettoyer les plastiques et enlever les rayures présentes.

Équipez-vous également de chiffons propres pour le nettoyage. Personnellement, nous n’aimons pas utiliser les microfibres bas prix. Au final ils laissent des traces et des peluches pouvant se coincer dans des parties inaccessibles de votre playfield. De plus, ils s’effilochent quand ils touchent des pièces métalliques, gardant ainsi les poussières et les saletés pouvant endommager certaines parties de votre flip.

Pour nettoyer et polir le plateau, du Wilmax ou de la cire avant de polir feront l’affaire. Idem pour les pièces métalliques (rampes par exemple). Le polish de voiture est efficace. Vous pouvez l’appliquer en frottant ou utiliser des brosses sur une perceuse électrique.

Polish
Le polish pour démarrer

Après, certains utiliseront de vraies machines pour polir (voir l’exemple ci-dessous d’un autre passionné de flippers), mais tout le monde n’a pas la place pour cela. J’utilise principalement ma perceuse sans fil et de l’huile de coude.

Une vraie machine à polir, "retro" elle aussi !
Une vraie machine à polir, “retro” elle aussi !

Pour le nettoyage, certains n’utilisent pas les produits spécialisés, mais directement des produits dégraissants tel que le W5 de lidl par exemple. Il a l’avantage d’être bon marché pour un nettoyage très efficace.

Une fois le nettoyage terminé, certains plateaux vont peut-être nécessiter un polissage en règle pour pouvoir leur redonner leur éclat d’antan. Là, une perceuse (ou encore mieux, une polisseuse) avec des têtes en mousse spécial polissage ainsi que du produit spécifique vont vous permettre de le rendre comme neuf. Attention toutefois à ne pas trop insister, ces produits étant abrasifs, ils peuvent endommager votre plateau.

Voilà ! Vous disposez maintenant du matériel nécessaire pour vous lancer. Mais ceci ne représente qu’une étape !

Dans les prochains articles nous aborderons comment réparer certains composants, comment identifier certaines pannes simples et vous éviter les galères d’un flipper en panne afin de profiter au maximum de vos belles machines.

Article PrécédentPinclash, le tournoi de flipper version Twitch
Article SuivantData East Pinball
Passionné par tout ce qui est culture geek et rétro (vieille consoles, arcades et flippers), BenJN collectionne et joue au flip pour le plaisir, surtout entre amis et en famille. Il aime aussi réparer et rendre leur superbe à ses flips et ceux de ses amis - sont passés dans sa gameroom des classiques Bally / Williams aussi bien que des Goettlieb, et des Sterns récents. Quand il n'est pas en France, il voyage aux USA pour son job et profite de ces voyages pour visiter tous les bars et salles de flips aux alentours.