Dans cet article, je vais aborder les problématiques des switches, et vous expliquer comment les tester, les réparer ou les remplacer. Ces étapes ne sont pas très longues en soit, je vais donc en profiter pour faire un inventaire des différents types de switches que vous pourrez rencontrer dans un flipper.

Les outils et le test de switches

Comme nous l’avions vu dans la boite à outils idéale, il existe un petit outil qui permet d’ajuster et de redresser les lamelles de cuivre de certains switches. On les retrouve sur les cibles ou sur les contacteurs de boutons de flippers.

Ajusteur de switch, aussi appelé cambreur

Pour le reste, il vous faudra aussi des tournevis, des clés à nuts ou boulons, et un fer à souder pour remplacer certains types de switches.

Pour effectuer les tests des switches vous avez plusieurs possibilités.

La première est de simplement allumer le flipper et tester manuellement en actionnant chacun des switches pour vous assurer qu’il y a une réaction (points sur l’afficheur, sons associés…), si un switch ne réagit pas vous devrez d’abord vérifier si le câblage est bon : pas de coupure, état des soudures, bonne position du connecteur sur la carte dans la backbox…

L’autre solution est de vérifier et tester la matrice des switchs. Souvent lorsqu’un switch ne fonctionne pas vous, avez un affichage au démarrage de votre flip vous indiquant de vérifier celui-ci. En fonction des marques de flippers et des versions, vous trouverez dans les menus de maintenance la matrice des switches (documentée précisément dans la doc du flip) qui vous permettra de tester, soit un par un, soit l’ensemble des switches présents sur votre flip.

Sur un flipper du type Stern, il faut aller dans le Menu Diagnostics, puis Switch et Test.

Flow Switch Test
Test DMD

Sur un Jersey Jack c’est un affichage plus moderne 😊.

Une fois identifié le switch problématique, il faut procéder soit à son ajustement, soit à son remplacement. En soit il n’y a rien de compliqué, il faut juste bien identifier ce qu’il faut ajuster ou changer. La plupart du temps, les switches à lamelles peuvent facilement être ajustés, il en est de même pour les pièces métalliques des microswitches. Mais sur ceux-là, il arrive plus fréquemment que le plastique s’use ou se casse et il faudra dans ce cas les remplacer.

Les types de switches : comment les ajuster, réparer ou les remplacer ?

1/ Switch à Lamelles (Leaf Switch)

Lamelles de switch

Première étape pour ces switches : il faut s’assurer que les contacts sont propres. Pour ce faire, il faut, en fonction du type de contacts, utiliser les méthodes suivantes :

  • Contacts « or », présents sur les Electro-Mécaniques et sur les Solid States. Un coton-tige avec de l’alcool isopropylique fera l’affaire. Ne jamais utiliser de nettoyeur de contact ou de WD40 sur les switches, car ces produits sont inflammables et les étincelles que créent parfois ces switches peuvent créer un début d’incendie.
  • Contacts « argent », présents surtout sur les flips Electro-Mécaniques. Il faudra en règle générale utiliser une petite lime afin de nettoyer le contact.
Petite lime pour nettoyer les contacts
Lamelles de switch ajustées
  • Contacts « tungsten », présents sur les mécanismes de flippers (switch EOS – end of stroke). Ils peuvent être nettoyés avec une petite brosse métallique, mais attention, ceux-ci sont plus sensibles et il faudra la plupart du temps plutôt les remplacer.

Ensuite il conviendra de repositionner correctement les lamelles des switches. Comme vous pouvez le constater, il y a plusieurs lamelles qui servent à faire contact lors de l’activation des switches.

En utilisant l’outil de positionnement des lamelles, assurez-vous que les lamelles ne fassent pas contact. Avec l’outil prendre la paire de lamelles et l’éloigner de l’autre paire afin de laisser un espace suffisant pour que le contact ne soit pas établi. Ne pas mettre non plus trop d’écart car il faut que le contact puisse tout de même se faire lorsque le mécanisme appuiera sur l’autre partie du switch.

Ajustement d’un switch

2/ Switch de cibles fixes

Il s’agit encore une fois de switches à lamelles, il convient donc de répéter la même opération.

3/ Switch EOS

Les switches EOS sont également à lamelles, ils sont utilisés sur les mécanismes de flippers et sur certains pop-bumpers, l’ajustement se fait en fonction du débattement du bras de levier du mécanisme.

4/ Switch de Pop-bumpers

Ce sont les switches les plus compliqués à régler, car ils ne sont pas facilement accessibles (sans devoir tout démonter) et surtout ils sont très sensibles au réglage. S’ils sont mal réglés ils empêcheront les pop-bumpers de fonctionner correctement, ou ils les déclencheront même lorsque cela ne sera pas nécessaire.

5/ Switch « Rollover » – pouvant être traduit par « rouler dessus »

C’est switches peuvent avoir différentes formes, soit avec un composant à lamelles soit avec un microswitch. Dans le cas de lamelles, il suffit d’ajuster l’écartement. Dans le cas des microswitches, il faudra vérifier que la pièce métallique a le bon débattement pour activer le petit bouton en plastique du switch.

Dans certains cas, il sera plus simple de remplacer complètement le switch car les plastiques maintenant la pièce métallique ont tendance à s’user voir se casser. N’essayez pas de les recoller, vous perdrez votre temps 😉.

Exemples de switches “rollover”

6/ Microswitch

Microswitch

Il en existe de toutes les sortes. En règle général les premières choses à vérifier sont :

  • la connexion de ceux-ci ;
  • que les câbles ne sont pas sectionnés ;
  • que les soudures sont en bon état.

Si la connexion est bonne, il faut alors vérifier le débattement de la pièce métallique et le bon fonctionnement du petit bouton poussoir activé par cette pièce. Si cela ne peut pas être réglé (car le bouton est bloqué ou cassé, ou bien que les pattes en plastique maintenant la pièce métallique sont cassées), il faudra changer le microswitch.

Avant d’effectuer cela, comme toujours prenez des photos pour vous souvenir du sens du switch et vérifiez également si celui-ci possède une diode. Si tel est le cas, faites attention au sens de celle-ci : lorsque vous remplacerez le switch, vous devrez souder la nouvelle diode dans le bon sens.

Si jamais vous avez un doute sur le remontage, on trouve des schémas aussi dans la doc. Ici l’illustration de la doc du Simpsons de Stern, dans laquelle on voit bien le sens de montage du switch et de la diode.

Le schéma de Stern pour le remontage d’un microswitch The Simpsons

7/ Opto Switch

Ces switches n’utilisent pas de connexion physique mais à la place sont composés de 2 parties (un transmetteur et un récepteur) qui fonctionnent avec des LEDs. Lorsqu’un objet passe entre les 2 parties, il interrompt le signal lumineux entre les 2 LEDs.
Il n’est en général pas possible de voir le signal lumineux à l’œil nu, car il s’agit la plupart du temps d’ultra-violet (surtout sur les flips Williams). Les nouveaux flips Stern utilisent une lumière visible.

Lorsque ces opto switches ne fonctionnent plus correctement, il suffit de nettoyer les LEDs avec un coton-tige et de l’alcool isopropylique. Si cela n’est pas suffisant il conviendra de remplacer les pièces présentes sur le transmetteur et le récepteur, car ils ont tendance à chauffer et à brûler au niveau des composants. Il faudra trouver les LEDs, la carte opto ou les composants électroniques, et il sera plus facile de les remplacer directement en achetant un kit.

Si vous avez des optos sur un flip’ assez ancien (un Twilight Zone ou un Indiana Jones Williams par exemple), il est plutôt recommandé de les remplacer, ça vous évitera des surprises ou des erreurs régulières. Ce n’est pas ce qui va vous coûter le plus cher 😉.

8/ Slotted opto

Il existe aussi un type particulier de switch optique appelé « slotted optos » qui sont des switches fendus avec un mécanisme qui passe au travers de détecteurs en U. C’est ce que l’on retrouve sur la fameuse horloge du Twilight Zone. Les switches en U sont assez difficiles à nettoyer, et il faudra la plupart du temps les remplacer. On peut les trouver en vente seule ou directement avec la carte complète.

Vous connaissez maintenant un peu mieux tous les modèles de switches. J’ai essayé d’être exhaustif, mais j’ai pu en oublier. Vous devriez pouvoir vous assurer que vos flips fonctionnent correctement en détectant ce qu’il faut réparer ou remplacer.

Bon flip’ et à la prochaine !