Oktoberfest | American Pinball

« Vous savez, les Allemands adorent le flipper, ils ont eu toujours beaucoup de goût les Allemands c’est vrai hein. Les Danois aussi d’ailleurs. Vous savez parler le danois Simon ? Non ? Ohhhh… Il va falloir apprendre hein : Skol Ofenstru. Répétez après moi ! »

Oktoberfest, le flipper qui nous fait peur…

Les cinéphiles auront sans doute reconnu cette magnifique citation de « La Cité de la Peur » bien évidemment adaptée aux besoins de notre article pour en faire l’introduction. Tout ça pour dire : mais c’est quoi ce thème ?! Un flipper autour du thème de la bière et de la fête foraine… Attention qu’on ne se méprenne pas, à la rédaction de Pinball Mag on adore les deux, mais de là à en faire un flipper « c’est chaud paillette laser quand même » comme dirait Ivy, l’une de nos testeuses.

En même temps, et tout compte fait, pas forcément si bête ! Les Allemands sont le deuxième marché mondial en terme de flipper après les Américains. Tous les Allemands et même beaucoup de Français (troisième place au niveau mondial) connaissent l’Oktoberfest. Pour les Américains, c’est un une fenêtre ouverte sur une autre culture (bourrée de cliché mais ça ils aiment bien) et un bout de notre vieille Europe dans leur salon. De plus, lorsque l’on est game designer pour une boite de pinball, ce doit être génial de travailler sur un thème comme celui-ci car l’on regorge d’images et de souvenirs potentiellement universels et communément partagés avec le futur joueur. Donc plus facile de s’adresser à lui et de construire un délire sur un thème que tout le monde connait. Moi perso, j’aurais préféré un thème fête foraine/mad circus autour d’une scène finale à la Zombie Land par exemple. Peut-être que le dieu Pinball exaucera un jour mes prières…

Oktoberfest d’American Pinball

Revenons à nos pintes et roller coasters ! Avec ce deuxième flipper, American Pinball enfonce le clou de ce qui semble déterminer ces standards de production : six haut-parleurs et un subwoofer, un écran LCD de 15,6″ avec une résolution de 1366 x 768, des batteurs aux couleurs du thème, un apron entièrement décoré, les bumpers proche d’un toy design, un fronton arrondi et un degré de finitions générales particulièrement élevé. Notons aussi l’apparition des art blade qui finissent vraiment bien le playfield. On note également une (légère) amélioration des animations mais qui ne sont pas assez fluides à notre goût.

Pour le contenu, on retrouve trois flippers, trois slingshots, trois bumpers, Otto le tenancier (toy ball lock), quatre aimants dont deux contrôlables via les boutons du flip, plusieurs rampes rappelant les montagnes russes, des inserts RGB sur l’ensemble du plateau, trois systèmes de ball lock. Pour le gameplay vous allez pouvoir boire et vous régaler avec cinq multiball différents, 14 modes « tent » incluant un mode vidéo et mini-wizard, un « beer Stein power » qui augmente votre score, un « food stand » accélérateur de score avec deux modes spéciaux (dont un mini-wizard), trois mini-wizard modes, un Uber-wizard mode et pleins de canards !

Les bumpers toys (attention terme déposé par Pinball Mag 🙂 )

Donc pour résumer, un thème qui peut vite devenir kitch (avec les musiques qui vont avec) si c’est mal utilisé, une finition exigeante toujours présente, un gameplay annoncé riche, verdict : on a hâte de voir le résultat (mais on a un peu peur quand même) ! Test dans les semaines à venir.

Lazarus
Lazarushttps://pinball-mag.com
Fondateur de Pinball Mag. | Collectionneur de flipper | Low Score Pinball Wizard

Derniers Articles

spot_imgspot_img