Si vous êtes un Pinhead breton (et/ou nantais, commencez pas avec votre querelle sur la capitale d’Armorique), vous avez dû entendre parler du festival Retroplay. Depuis 2017, il s’agit de l’événement le plus important dans la région.

Le thème du festival ? Flippers, arcades, cosplay et retrogaming. Rien que le menu fait saliver. Quand vous aurez vu les photos qui illustrent l’article, vous serez très certainement séduit(e). Vous n’êtes pas seul(e), car la dernière édition d’octobre 2019 a accueilli plus de cinq mille visiteurs ! Et 40 exposants, tous univers confondus.

Comme 2020 n’a pas permis la tenue du 4ème opus, nous avons pris des nouvelles auprès de Cyril, le Président de l’association organisatrice.

Bonjour Cyril, peux-tu nous dire à qui nous avons à faire ?

Cyril BERTAT, 53 ans, alias « SpongeBob » sur le site FlipJuke.fr, alias « Cyrcat Geeks » sur Facebook, Président de l’association « retroplay44 » dont le siège social est sur la commune du Gâvre en Loire Atlantique.

Tu peux écrire deux mots sur l’équipe qui t’entoure ?

Nous sommes une joyeuse bande de Geeks et de passionnés de pop culture et de jeux en tout genre, au total 25 membres actifs à œuvrer tout au long de l’année pour la réalisation des objectifs de notre association :

  • Préservation du patrimoine des jeux de café et vidéoludique avec la restauration de bornes d’arcades, de consoles de retrogaming, de flippers…
  • Organisation des opérations RetroSmile auprès des enfants hospitalisés mais aussi du public présentant des handicaps psychiques ;
  • Organisation des éditions du Festival Retroplay pour faire partager au plus grand nombre notre passion pour la pop culture et le gaming et ainsi financer nos opérations RetroSmile.
Ils ont le coeur sur la main, ces Avengers de Retrosmile 🙂

Quel est le rôle du Président de Retroplay ?

Mon rôle, comme de nombreux présidents d’association, est de veiller à ce que nos activités se développent et que nous puissions rester en accord avec nos valeurs et nos objectifs. La volonté d’organiser des opérations caritatives du type de celles que nous développons dans le cadre du RetroSmile est ce qui donne sens à nos efforts et notre engagement.

Grâce à l’appui d’une équipe solide au niveau du bureau de l’association, j’œuvre sur de nombreux points, de la communication à la logistique en passant par un gros travail de réseau en local. Il existe une vraie dynamique de partenariat avec les entreprises qui nous soutiennent mais aussi dans les liens avec les différentes communautés de passionnés.

Une autre de mes activités, en phase avec ma passion première pour les flippers, est le partage et les liens de partenariat avec les professionnels et collectionneurs, qui pour beaucoup sont devenus des amis, afin de proposer un univers flipper de qualité durant le Festival Retroplay.

Ca, c’est de la gameroom !

Nous sommes actuellement dans une phase active de restauration de notre matériel et de mise à disposition de flippers et de bornes dans le cadre des opérations RetroSmile.

Comment en es-tu venu à organiser des événements comme Retroplay ?

Comme beaucoup de collectionneurs de jeux de café et principalement de flippers, j’ai arpenté pendant plus de 10 ans les nombreux salons consacrés à notre passion :

  • salon Flip’Expo du Tréport
  • Flip’n Breizh à Mordelles
  • Salon du flipper de Sainte Menehould
  • Salon Freeplay de la Romagne
  • Salon du Jeux de Challans et celui de Plessé
  • bien entendu plusieurs éditions du Festi’Flip.

A chaque fois, j’avais la volonté de vivre ces évènements de l’intérieur en étant prêteur de machines et/ou dépanneur. Je partais pour de nombreux Road Trips avec des potes sur des week-ends prolongés avec comme objectifs de partager une passion commune, de nous éclater sur de nombreuses machines et de retrouver la communauté.

J’ai aimé retomber en enfance, traîner le soir, refaire le monde du flipper, mais aussi acquérir des pièces détachées voir même de nouveaux flippers. Et parfois se prendre le bec à propos de nos préférences de Gameplay, de ne dormir que quelques heures dans des endroits improbables… La vraie vie quoi !

J’ai adoré tous ces moments mais je retiens deux grosses expériences. La première, grâce à Nicolas Linqué qui était venu gracieusement à la maison dépanner mon premier flipper : un Data East « Retour vers le Futur ». De fil en aiguille il m’avait convié au salon Flip’Expo du Tréport, qu’il organisait avec l’association Silverball. J’ai pris une claque à l’époque en découvrant les alignements de flippers, les tournois, les stands dédiés et surtout l’ambiance et l’engouement des collectionneurs autour du flipper.

Il s’en est suivi une période de boulimie de flippers à une époque où les prix étaient encore raisonnables, plus de 50 flippers me sont passés entre les mains en 4 ans avec la volonté de réussir à progresser dans la restauration et le dépannage.

J’essayais de trouver des flippers abordables avec des pannes pour les restaurer, découvrir de nouveaux Gameplay, y jouer en famille, les emmener sur des salons, les échanger où les revendre pour en acquérir d’autres et recommencer encore et encore. Il y avait tellement de modèles à découvrir. Cette passion dévorante m’a amené jusqu’à ma deuxième grosse expérience, la découverte du plus gros salons dédiés au flipper que nous ayons eu dans l’hexagone, le Festi’Flip.

Faisons donc un détour par le Festi’flip alors !

Là encore le hasard des circonstances, une vraie rencontre avec celui qui allait devenir mon super pote à savoir Mickael GUERIN.

Fest'flip - Loire
Festi’flip, un gros festival à Saint-Etienne.

Il accompagnait un pote venu pour m’acheter un Flipper Terminator 2, vendu 900€ à l’époque, ce qui au passage me laisse perplexe quand à l’explosion des prix du marché actuel de l’occasion. Ils m’ont rapidement parlé du projet de salon Festi’Flip sur Saint Etienne, me proposant d’y participer en tant que collectionneur et pourquoi pas bénévole.

C’est à ce moment là que j’ai découvert toute la bande des Lyonnais et des Stéphanois à l’origine de ce projet complètement dingue de réunir la plus grosse concentration de flippers d’Europe le temps d’un Week-End. Une bande de joyeux drilles tous passionnés, et surtout leur chef d’orchestre Sylvain Escale qui m’ont permis de vivre cet évènement de l’intérieur. J’ai pu mesurer la complexité de l’organisation d’un tel rassemblement. Comment réussir à réunir autant de passionnés de toute la France, de professionnels, de machines, le temps d’un Week-End ?

Tous les membres de cette association ont réussi le tour de force d’organiser 4 éditions du Festi’Flip, ce qui reste encore à ce jour une référence en terme d’organisation et de rassemblement, tant au niveau de la qualité que de la quantité. Imaginez une arène de 350 flippers avec les dernières nouveautés, des stands dédiés comme s’il en pleuvait et le tout en Free Play pour moins de 5€ par visiteur.

J’ai, au fur et a mesure, gravité à distance autour de ce groupe jusqu’à contribuer très activement sur la 4ème et dernière édition du Festi’Flip.

Cette expérience m’a conforté dans la volonté de mélanger les univers du Cosplay et du flipper pour le Festival Retroplay mais aussi de développer un concept différent en ouvrant sur le retrogaming, le retrocomputing et l’arcade.

Justement, peux-tu nous expliquer le concept du Festival Retroplay ?

Le concept du Festival Retroplay est le même depuis l’origine : proposer, le temps d’un week-end, une plongée dans les univers geeks, pop culture, gaming, cosplay, jeux de café avec un évolution dès la deuxième édition pour y inclure des conférences, des concerts, des tournois, des jeux concours.

Le but est de rendre ce Festival économiquement viable pour financer des opérations caritatives et faire découvrir les univers du Festival aux enfants malades qui ne peuvent se déplacer par le biais de nos opérations RetroSmile.

L’univers du flipper y est extrêmement développé et un bon nombre de collectionneurs et de professionnels font le déplacement pour se retrouver. Mais il faut comprendre que le Festival Retroplay propose un voyage dans d’autres univers et doit permettre le brassage des communautés.

Le Festival Retroplay est un immense patchwork de cultures Geeks et de zones de gaming sur 3000 m². C’est un truc de malade dont nous sommes très fiers.

Qui sont les exposants ?

Nous avons plusieurs types d’exposants présent sur le Festival : ceux qui proposent de la vente en lien avec l’arcade, le flipper, le retrogaming, le cosplay ou la pop culture et ceux qui viennent proposer un contenu culturel de type exposition.

Vous trouverez tous nos exposants dans la rubrique partenaires sur notre site www.retroplay.fr.

Quelles animations trouve-t-on dans le festival ?

Voici quelques exemples d’animations que nous avons proposées sur les 3 éditions.

Côté expositions :

  • Full set de jeux de retrogaming comme celle de la licence Castelvania en 2019 ;
  • Produits dérivés sur plusieurs décennies comme pour la marque Nintendo en 2019 ;
  • Pop Culture, comme en 2018 avec l’exposition des objets de la trilogie  « Retour vers le Futur » avec la présence deux 2 Delorean dont une Time machine ;
  • Ou encore l’exposition « Ghostbusters » grâce à l’association Ghostbusters France présente sur toutes les éditions
Delorean Retour vers le futur - Retroplay
Ca, c’est de la caisse !
Cosplay - Retrosmile
Mmmh, Warhammer ?

Côté Cosplay, des expositions de costumes et d’objets réalisés comme en 2018 et 2019, TRON Legacy, Aliens le Retour, Warhammer…

Des concerts : Entropy Zero, Polybius, Divag

Des conférences :

  • Pascal JANIN en 2019 à propos de la genèse du flipper concept HandiFlip qui permet aux personnes en fauteuil roulant de jouer au flipper ;
  • Le youtubeur “Indy Toys” en 2019 sur le thème des jouets et produits dérivés de la licence Jurassic park ;
  • Romain FONTAINE et Benjamin DUPLAN en 2018 pour la présentation du flipper « The MAFIA » de Team Pinball ;
  • Les cosplayeuses  Melizenn et Cécilosaurus sur le phénomène Cosplay.

Et bien entendu des flippers, des bornes d’arcades, des ordinosaures, des consoles de retrogaming, des bars, des snacks restauration, des concours et des tournois de flipper.

Pourquoi avoir créé le Festival Retroplay ? Quelles ambitions aviez-vous avant de lancer la première édition ?

La raison initiale fut l’arrêt du salon Flip’n’Breizh qui était organisé près de Rennes et la volonté de quelques anciens du Festi’Flip et du Flip’Expo de se retrouver un jour pour un évènement autour du flipper dans le Grand Ouest.

J’ai entrepris de me déplacer dans des évènements centrés autour de la pop culture du cosplay et du retrogaming pour mesurer si le mélange des genres pourrait préfigurer un Festival autour de ces univers. J’ai donc tissé des liens au gré des évènements et avec Mickael GUERIN on c’est dit  « Putain qu’est ce que ça serait cool d’organiser un salon dans l’Ouest ».

Informatic Park - Retroplay
Ohh de vieux moniteurs tout carré !

La rencontre avec Guillaume LEREBOURG et Anthony JOUSSEAU, tous les deux passionnés respectivement de retrogaming et d’arcades mais aussi celles de Vincent CORSIEZ passionné de Cosplay ont été déterminantes. Un alignement des planètes avec en parallèle une demande de la municipalité du Gâvre, qui avait entendu dire que je collectionnais les flippers, d’organiser une soirée pour les habitants de la commune.

Et là tout est allé très vite : création de l’association loi 1901 « retroplay 44 » début 2017. Nous avons rapidement décidé de voir les choses en grand ! Je me souviens de la tête de l’adjointe à la culture quand on a annoncé ne pas simplement vouloir une salle un vendredi soir mais bel et bien tout le complexe Omnisports sur un long Weed-End pour faire venir des gens de toute la France autour de 200 machines (arcades, flippers et retrogaming), le tout entouré de cosplayers.

Ce qui est top c’est qu’ils ont dit « Banco » très rapidement, y voyant la possibilité de proposer un Festival culturel et ludique différent de ce que l’on peut voir en milieu rural habituellement.

Notre ambition était de proposer dans une petite ville au cœur de la Loire-Atlantique, loin des grandes villes, un Festival autour des univers Geeks. Il est à destination des familles, chaque visiteur se retrouve en immersion le temps d’un week-end dans cet antre du gaming et de la pop culture.

Comment choisissez-vous les participants ?

Nous choisissons les participants en lien avec les univers proposés et les sous-thématiques choisies à chaque édition du Festival. Nous sommes limités en place et nous privilégions les professionnels historiques qui nous ont permis de lancer le Festival et qui nous ont fait confiance dès l’origine.

Mais à chaque édition nous agrandissons le cercle des exposants en fonction de l’actualité et de l’agrandissement de notre réseau. L’objectif est de proposer des stands de qualité spécifiques aux attentes des collectionneurs et des passionnés.

Pourquoi l’avoir basé à côté de Nantes ?

Nous sommes presque tous du 44 et nous avons fait le constat qu’il y avait un manque dans le Grand Ouest en terme d’évènement de ce type et de cet ampleur, la municipalité du Gâvre nous a ouvert les bras et de nombreux partenaires et bénévoles locaux nous apportent leurs concours.

Créer un festival tel que Retroplay doit prendre du temps… Combien êtes-vous pour l’organiser ?

Nous sommes 26 au total, 9 dans le bureau à oeuvrer sur le contenu et l’organisation tout au long de l’année et près de 150 du Mercredi au Mardi en amont, en aval et durant le Week-End du Festival Retroplay. De nombreuses autres associations locales nous aident en activant leurs bénévoles, leur réseaux pour nous aider au niveau logistique.

Thème Jurassic Park - Retroplay
Retroplay, c’est aussi des thèmes, comme ici Jurassic Park.

Combien de temps à l’avance le préparez-vous ?

Il faut une année pleine pour organiser une édition du Festival Retroplay :

  • une organisation par commissions concernant le contenu des 4 univers
  • la logistique
  • la restauration
  • la sécurité
  • la technique
  • les finances
  • les transports
  • la billetterie
  • la gestion des flux de visiteurs et les parkings
  • les sponsors
  • les démarches administratives
  • la gestion des équipes de bénévoles
  • la communication, les supports visuels et l’affichage, etc..

Un travail énorme pour en définitive une petite équipe de bénévoles et qui ne peut se faire qu’avec le soutien de nos familles respectives.

Avez-vous le sentiment d’avoir atteint votre objectif initial ?

Oui et non, car nous sommes passionnés donc forcément insatisfaits. Si l’aventure devait s’arrêter aujourd’hui nous estimons avoir atteint plusieurs de nos objectifs et notre plus grande fierté concerne nos opérations RetroSmile auprès des enfants hospitalisés.

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur le Festival, son équipe, son organisation ?

Clairement cela change la donne. Tout est plus compliqué, mais nous avions prévu dès 2019 de faire l’impasse sur une édition en 2020 en passant à une formule biennale. Un choix guidé par la volonté de se renouveler, de ne pas user les bénévoles et d’avoir plus de temps pour nos opérations RetroSmile. Nous essayons d’avoir une approche pragmatique et ne pas nous mettre dans le rouge.

Nous sommes actuellement en difficulté car les conditions ne sont pas propices. Se réunir est compliqué, nous travaillons en visio la plupart du temps et nous éprouvons des difficultés à nous projeter sereinement.

Le plus dur est de se dégager le temps nécessaire, plusieurs d’entre nous dont je fais partie travaillent dans la santé ou le médico-social et nous sommes rincés.

Nous nous recentrons actuellement sur les opérations RetroSmile et sur la remise en état de nos nombreuses machines.

 Que prévoyez-vous pour le futur ?

De continuer à faire évoluer le Festival, de continuer nos opérations RetroSmile en les adaptant au contexte et repartir sur la route avec quelques machines de salons en salons dès que cela sera possible.

Une 4ème édition est-elle dans les tuyaux ? Que pouvez-vous nous en dire ?

Oui, elle est bien dans les tuyaux pour reprendre votre expression et pour faire un clin d’œil à Super Mario. Nous travaillons sur le contenu culturel, c’est à dire sur les sous-thématiques qui seront mises à l’honneur sur les différents univers du Festival.

Il s’agit d’une étape cruciale afin d’avoir les fils conducteurs et d’activer notre réseau pour la mise en place des expositions, des collectionneurs et des cosplayers. Plus vite nous avançons sur le contenu et plus nous facilitons le travail de notre designer PANGRAM. Il nous fait le plaisir depuis la dernière édition de nous accompagner, très sensible pour des raisons personnelles à nos objectifs caritatifs, son association @deboutavecnils était d’ailleurs représentée sur notre dernière édition.

Nous avons depuis la 1ère édition mis un point d’honneur à proposer des graphismes de qualité. Nous avons travaillé sur une charte graphique afin d’obtenir une identité visuelle reconnaissable et de qualité. Nous connaissons tous l’importance, à l’heure des réseaux sociaux, d’être repéré et visuellement attractif et pour ce type de travail.

Nous sommes déjà au travail sur la partie logistique avec une anticipation auprès de nos prestataires principaux. Un chantier complexe dans ce contexte de pandémie et de protocole sanitaire concernant l’événementiel que nous allons devoir respecter.

Nous avons déjà quelques infos pour les lecteurs de Pinballmag : l’annonce d’une sous-thématique Tomb Raider pour les 25 ans de la Licence. Pas de flipper avec Lara Croft mais au niveau retrogaming une belle exposition en préparation. Un autre indice dans le teaser dont vous avez l’exclusivité dans cet article. Une pré-affiche teaser comme en 2019, volontairement décalée et mystérieuse pour laisser la part aux interprétations.

Affiche teaser Retroplay 2022
Teaser pour l’édition 2022 du Festival Retroplay

La thématique flipper correspondra à l’actualité du moment comme en 2019 avec la sortie du Jurassic Park de Stern. Nous avions organisé la présence de dinosaures en urgence. Nous avions également aménagé une zone Alien en 2017 avec la présence du flipper Alien de Heighway pinball. Nous allons donc suivre les scoops de PinballMag très attentivement.

Quand aura lieu la 4ème édition du Festival Retroplay ?

Tout ne se passe pas pour le mieux. Pour le moment nous n’avons pas les autorisations municipales et préfectorales pour recevoir du public dans le respect du protocole sanitaire et pouvoir mettre en place nos bars et nos stands de restaurations. Nous devions être calés sur la date du week-end du 02 et 03 Octobre 2021 mais je peux d’ores et déjà vous annoncer que ça ne sera pas possible.

Il y a encore de nombreuses inconnues concernant l’évolution des variants de la Covid 19 et les mesures barrières qui nous sont imposées au niveau des stands et des alignements de machines ainsi que sur la désinfection des surfaces de contact. Comment garantir une désinfection de chaque machine entre deux joueurs ? Sans compter sur l’impact du gel hydroalcoolique à répétition sur les décals de caisse au niveau des boutons.

Nous ne proposerons pas une édition au rabais. L’impact de la crise sanitaire est un frein pour œuvrer sereinement et nous ne prendrons pas le risque de lancer la machine. Nous ne sommes pas certains de garantir la sécurité des visiteurs, d’avoir suffisamment de partenaires présents et d’amortir financièrement le Festival.

Je profite donc de votre article pour vous annoncer que la prochaine édition du Festival Retroplay se déroulera sur le week-end du 22 et 23 Octobre 2022, sur le 4ème Week-End d’Octobre comme lors de notre 1ère édition en 2017.

Comment les visiteurs pourront-ils réserver leurs places ?

C’est la grande nouveauté pour la 4ème édition : le protocole sanitaire nous obligera à vendre nos places aux visiteurs en ligne à l’avance et de les limiter à la jauge qui sera validée en préfecture. Cela bien entendu afin de limiter les contacts lors du passage aux guichets d’entrées.

Bornes arcade - Retroplay
Une section arcade bien fournie dites donc !

Concernant les collectionneurs c’est déjà le cas puisqu’à partir du moment ou vous êtes prêteur de machines, vous êtes les invités du Festival et référencés au moment de l’inscription aux alignement de machines. Votre Pass Collectionneur vous est remis à votre arrivée, il vous donne accès à la soirée VIP du samedi Soir. Les inscriptions se font sur FlipJuke sur le Post dédié, sur Facebook par Messenger ou par mail : retroplay44@gmail.com

Comment un exposant peut-il candidater ?

Les candidatures des nouveaux exposants seront ouvertes au moment de la parution de l’affiche officielle annonçant la date du Festival et nous communiquerons sur notre site internet où le formulaire d’inscription sera à télécharger. Les contacts se font par mails, sms, messenger etc..

Nous décidons en bureau des exposants auxquels nous ouvrons la porte : ils doivent correspondre aux contenus et aux thèmes des univers du Festival. Nous priorisons les partenaires exposants fidèles depuis la 1ère édition et intégrons tous les ans de nouveaux partenaires exposants.

Nous essayons d’anticiper au maximum la présence des exposants et des collectionneurs car nous travaillons sur plans qui doivent être validés en préfecture 1 mois avant l’évènement et correspondre au maximum à la réalité sur le site en cas de passage de la commission de de sécurité en amont de l’ouverture au public.

J’en profite pour remercier ceux qui ont été les premiers à nous soutenir. Nous sommes aidés et accompagnés par une grande partie du monde du flipper. Ils sont pour la plupart devenus des amis de longue date.

Un dernier mot ?

Plutôt quelques chiffres (NDR : cet homme sait me parler 😍) :

  • une fréquentation qui est passée de 1210 à 5040 visiteurs en 3 éditions
  • plus de 10000 vues sur Facebook sur le post de présentation de l’affiche officielle de la 3ème édition
  • plus de 80 fûts de bières écoulés sur 3 bars en 2019
  • 1 tonne de frites consommées
  • plus de 350 postes de jeux proposés en simultanée
  • 40 exposants
  • 150 bénévoles
  • des concerts , des conférences, des tournois, des tonnes de sourires et beaucoup de sueur et de bonne humeur.

Merci à toute l’équipe de Pinball Mag, c’est vraiment sympa à vous de m’avoir contacté pour parler du Festival Retroplay et encore bravo pour ce que vous faites !

Nous serons ravis de vous accueillir sur la 4ème édition du Festival Retroplay les 22 et 23 Octobre 2022.

On ne lâche rien !

A bientôt à tous.

Logo Retroplay