Quand on veut faire l’acquisition de sa première machine, les obstacles sont nombreux. Maîtriser l’anglais en fait partie. Le vocabulaire du pinball est riche, technique, et bien souvent sans équivalent en français. Pour un aperçu, nous vous renvoyons vers notre glossaire du flipper.

Par ailleurs, pour progresser sur un flipper en particulier, voire tout simplement s’amuser, il faut connaître ses mécaniques de jeu : comment déclencher le multibille, où trouver le skillshot, comment déverrouiller les multiplicateurs de points… Souvent, nous les apprenons “au hasard”, en visant tout et n’importe quoi, en se fiant aux indications lumineuses, en tapant des scores minables pendant des dizaines de parties, jusqu’à saisir certains enchaînements qui scorent plus… Et nous passons à côté de la plupart d’entre eux…

Un mode d’emploi ? Ca existe encore ?

Lire le mode d’emploi ? Nous avons pour beaucoup perdu cette habitude. Les jeux vidéos incluent quasiment tous des tutoriels en début de partie. Pour une raison qui tient au caractère “vieille école” de l’industrie, les flippers n’intègrent pas encore cette pratique.

Pourtant, les mécaniques pinballistiques n’ont rien à envier dans leur complexité aux jeux de simulation. Le flipper fait partie des loisirs “faciles à comprendre, difficiles à maîtriser”. Grâce à cette profondeur, tout le monde, de la petite dernière au grand-papy, s’amuse sur un flipper.

Mais quand on investit dans une machine, on aime en connaître toutes les subtilités. On veut “finir” son pinball. Pour cela le plus simple est de sortir (ou trouver sur Internet) le manuel. Et sa traduction !

The mode of emploi of votre fliball

Bienvenue sur Flipper Règles ! A l’heure où nous écrivons, ce site a traduit une trentaine de modes d’emploi de flippers : Jurassic Park, The Munsters, Black Knight Sword of Rage, Tortues Ninja, Avengers, Stranger Things, Game of Thrones…

Catalogue Flipper Règles
Ouuuuh le beau (morceau de) catalogue !

César Debus, de RB Flip, a pris l’initiative : “L’idée est venue très simplement : les Français ne parlent pas anglais :’D. Je me suis donc mis à traduire les règles car de plus en plus de monde nous demandait les règles pendant nos lives.”

“J’utilise le programme DeepL, c’est un des meilleurs traducteurs sur la toile.” Effectivement, DeepL est reconnu pour la qualité de ses traductions, régulièrement meilleures que Google Translate. Mais un traducteur automatique ne suffit pas.

“Le problème vient du lexique flipperistique qui est bien particulier. Les programmes de traductions ne le prennent pas en charge. Du coup il faut relire, replacer et retraduire correctement”, explique César.

Donc des erreurs de traduction, il y en a. César œuvre seul, il ne gagne aucun argent hormis les donations de la communauté. Donc si vous trouvez des erreurs, un formulaire se trouve en bas de la page d’accueil du site, n’hésitez pas à les signaler. Votre démarche profitera à tous, beaucoup plus qu’un commentaire peu reconnaissant sur les réseaux sociaux.

Make the French pinball community great again

César a démarré ses traductions “un peu au feeling dans un premier temps, mais surtout sur les flippers auxquels [il] joue ou [il] jouait. C’est beaucoup plus simple de retranscrire les règles quand on connaît le playfied et le jeu”.

Désormais, les traductions suivent les demandes des joueurs. Aucun objectif n’a été fixé, si ce n’est de continuer à alimenter la communauté. “C’est ma petite contribution à ce superbe monde et à ma passion du flipper”.

César et Rudy de RB Flip. Césa est à gauche. Il est aussi barman et touche sa bille en cocktails 🙂