Interview | Jen Ruper – Joueuse de flipper et créatrice de contenus

Nous ne sommes pas très nombreux à produire du contenu autour du flipper, donc quand on rencontre quelqu’un qui le fait, nous nous sentons moins seuls ! Jen participe à des tournois, voyage pour découvrir de nouveaux lieux dans lesquels pratiquer le flipper et produit des vidéos.

Nous avons été en contact avec Jen Ruper avant même la création de Pinball Mag., il était temps de lui accorder la place qu’elle mérite dans notre revue digitale.

Nous te connaissons via ton compte Instagram, donc nous t’appelons Jay. Mais préfères-tu Jen ?

Je préfère Jen. “J. Rupe” est un surnom qu’on m’a donné depuis mon enfance, une déformation de mon nom. Il m’a suivi à l’université, c’est pourquoi je l’ai adopté pour mon compte Instagram en 2012. Il est resté mon pseudo depuis !

Quel est ton premier souvenir de flipper ?

3D Pinball Space Cadet

Ah heu… Mon premier souvenir de flipper n’est pas super enthousiasmant, voire même embarrassant, car je n’ai jamais joué sur une vraie machine durant mon enfance.

Quand j’avais 8 ou 9 ans, il y avait le flipper virtuel Space Cadet 3D sur l’ordinateur de ma mère. J’essayais toujours de battre le meilleur score de mon frère. Je n’ai joué sur un vrai flipper qu’à partir de 20 ans.

Sur quel flipper as-tu commencé à jouer ?

F-14 Tomcat - Williams pinball
F-14 Tomcat by Williams

La première machine sur laquelle j’ai joué était le F-14 Tomcat. Je sortais avec quelqu’un qui jouait au flipper étant enfant. Il avait entendu parler d’un endroit qui en avait un, parmi d’autres machines.

Je crois me souvenir qu’il y avait un Ripley’s. Je n’arrive pas à me souvenir des autres, peut-être Demolition Man ?

Le flipper est-il une affaire de famille ?

Pas du tout ! Attends, tu veux dire maintenant ? Les parents de ma demi-soeur ont quelques machines dans leur sous-sol et mes neveux ADORENT y jouer. Mon neveu le plus âgé à 6 ans, bientôt 7, donc mon but est de plus le faire jouer quand il sera plus grand et qu’il soit à fond dedans !

Dans tes vidéos, nous voyons que tu as un Iron Maiden. Pourquoi cette machine plutôt qu’une autre ?

Ce fut un choix difficile ! Ca faisait un moment que j’envisageais d’avoir un flipper, mais j’étais si occupée avec les tournois et les voyages que ce n’était pas dans mes priorités, d’autant que j’étais toujours dehors à jouer.

Quand la pandémie est arrivée, cette idée a rapidement grimpé les échelons vers le haut de ma liste. J’hésitais vraiment entre le Iron Maiden et le Jurassic Park, deux thèmes que j’adore et dont je voulais vraiment apprendre les mécaniques de jeu.

Je me suis décidée pour le Iron Maiden car j’aime leur musique, j’adore les shots, le flow. De plus, les wizards modes sont mon Graal. J’ai été à deux doigts de les débloquer mais je n’y suis pas encore arrivée !

Jen Ruper - Iron Maiden Pinball
Jen and son flipper Iron Maiden

As-tu eu d’autres machines avant ?

Non ! C’est ma toute première 🙂

Tu es inscrite à l’IFPA, quand as-tu commencé la compétition ?

J’ai démarré la compétition en 2016 il me semble. A cette époque, je ne jouais qu’en championnats. Je ne connaissais rien du tout aux tournois. Le premier trophée que j’ai remporté fut pour le premier championnat auquel j’ai participé en 2016. A ce jour, il reste mon préféré, pas parce que ce fut mon premier mais parce que “champion” est mal orthographié !

Champion écrit avec une faute. C’est un collector !

Te fixes-tu un objectif en compétition ?

Oui ! Je me fixe des objectifs chaque année. En 2020, je voulais atteindre le top 20 pour les événements réservés aux femmes (je suis 35ème actuellement). Mais nous savons tous comment ça a tourné. J’ai hâte que les événements classés reprennent en août !

Quel est ton meilleur souvenir en compétition ?

Probablement le Woman’s Royal Rumble au Cleveland Pinball Show en 2019. Il fonctionnait avec des tirages au sort par poule. Les 4 joueuses au rang le plus bas rencontraient les 4 meilleures. A l’issue des premiers matches, les compétitrices classées 4èmes de leurs poules étaient éliminées. Un nouveau tirage au sort avait ensuite lieu, et ainsi de suite.

Il me semble que j’étais classée 7ème au premier tirage ? Je ne m’en souviens plus mais je sais que j’ai pu atteindre le dernier carré. Pour être dans les 3 dernières, on jouait sur le Ripley’s Believe It or Not, j’étais la 4ème joueuse. Au début de la 3ème bille, j’étais en dernière position au score. Je devais faire au moins 3 millions de points supplémentaires pour atteindre la 3ème place.

En plus, je ne suis pas avantagée sur le Ripley’s, car je ne connais rien du flipper hormis comment déclencher le multibille. J’avais le “lock” allumé mais aucune bille verrouillée. Je savais ce que j’avais à faire mais je devais aussi gérer la pression.

En résumé, j’ai pu démarrer le multiball et je suis remontée à la 3ème place avec une marge de 250 000 pts. Je me suis faite sortir au tour suivant, mais je suis super fière de ma 3ème place !

Pinburgh WIPT Tournament 2019 – Photo Joe Ciravino

Y a-t-il un compétiteur qui t’inspire ou que tu admires ?

Pas facile comme question ! J’admire n’importe quel joueur qui reste calme malgré la pression ! Je sais bien qu’il ne s’agit que de flipper et que nous sommes là pour nous amuser. Mais je perds parfois mon sang-froid en compétition.

Je vois tellement de joueurs qui ont l’air calme, cool, et concentré. Je me dis “Wow ! Dites-moi comment vous faites !! Comment faites-vous pour rester si zen ?” C’est quelque chose que j’admire vraiment.

Tu réalises également des vidéos, est-ce quelque chose que tu veux développer ?

Oui !! L’idée de créer ma chaîne est venue début 2020, avant la crise sanitaire. J’ai beaucoup voyagé pour le flipper et j’ai visité des endroits extraordinaires. Je voulais partager cette expérience et diffuser la bonne parole !

Je suis allée dans le Michigan pour le boulot la première semaine de mars 2020 et j’en ai profité pour faire une vidéo sur le Marvin’s Marvelous Mechanical Museum. Je suis rentrée chez moi, j’ai monté et publié la vidéo. J’avais déjà initié une liste des lieux que que je voulais visiter et filmer.

Video - No coin drop required
Le show de Jen – No Coin Drop Required

Une semaine plus tard, le monde entier s’est confiné. Je me suis donc adaptée et j’ai commencé à interviewer des joueurs, mais aussi à créer des contenus amusants qui me semblaient pouvoir plaire à mes camarades joueurs. Le but était de les faire sourire ou rire pour traverser ces temps difficiles.

Maintenant que le monde se déconfine à nouveau, j’ai repris les vidéos sur des lieux, mais plutôt pour mettre en avant différentes salles d’arcade, des acteurs professionnels du flipper, et juste ce loisir en général. Ma liste a significativement augmenté durant l’année écoulée : j’ai découvert de plus en plus de lieux et de joueurs que je voulais rencontrer. Notamment l’équipe derrière votre magazine, tout en restant à la maison.

Quelle plateforme préfères-tu pour publier ton contenu ?

Personnellement, je préfère YouTube et Instagram. j’ai lancé un compte TikTok il y a quelques mois, mais maintenir 3 plateformes est difficile quand on est seul !

Quelle place accordes-tu au flipper dans ta vie ?

Un bon morceau de ma vie ! J’aime aussi les jeux vidéos. Généralement, si je ne travaille pas, que je ne crée pas de contenu, ou si je ne joue pas au flipper, vous me trouverez en train de jouer aux jeux vidéos.

Quel est ton métier ?

Je suis formatrice spécialisée dans les assurances. Un bonne partie des compétences développées dans mon job rejaillit sur le contenu que je produis autour du flipper. Je participe à la création de contenu de formation, accompagne les recrutements, et organise les plannings de formation.

Je suis une fervente ambassadrice du développement personnel et j’ai toujours voulu être dans l’apprentissage et le développement. J’ai fait de la formation et du mentorat sous plusieurs formes durant le gros de ma carrière professionnelle. J’adore ce que je fais ! Quand tu aimes ce que tu fais, cela ne ressemble plus à du boulot !

Jen Ruper
Jen Ruper

Comment la communauté du flipper t’a-t-elle accueillie quand tu as publié tes premiers contenus ?

Oh mon Dieu, tu devrais leur demander ! LoL ! J’ai reçu, et je reçois toujours beaucoup de réactions positives et de soutien des enthousiastes qui me connaissent.

J’ai reçu des retours constructifs de la part d’autres créateurs de contenu, et toujours parce que je l’ai souhaitée. Comme je le disais, je crois au développement personnel. Je cherche toujours à améliorer et créer du contenu de meilleure qualité. Ce n’est possible que si on me fait un retour !

Class of 1812 pinball - Gottlieb
Class of 1812 – Jen’s favorite pinball machine

Quel est ton pinball préféré ?

Class of 1812 aura toujours une place spéciale dans mon cœur. Le jeu est trop marrant et le thème me fait délirer. Je me souviendrai toujours entendre hurler “MILLIONS !!” dans le centre de convention à Pittsburgh. J’achèterais ce flipper les yeux fermés.

Si tu pouvais créer le flipper de tes rêves, à quoi ressemblerait-il ?

J’adorerais créer une machine sur la licence Reine des Neiges 2. Pas le premier film, le deuxième. J’ai déjà réfléchi aux règles et au visuel, mais je ne connais RIEN à la conception d’un plateau.

J’aurais réellement besoin d’aide là-dessus si je devais créer un prototype fait maison !

Comptes-tu venir en France ?

Ce n’est pas prévu à court terme, mais ça peut changer ! Après l’année qui vient de s’écouler, comme je disais, j’ai rencontré tellement de personnes formidables que ma liste de voyages à faire a augmenté et la France en fait définitivement partie !

Connais-tu des personnes de la communauté française ?

J’ai rencontré Guillaume, alias Paris_pinball_addict, (et je suis désolée, je n’arrive pas à prononcer son prénom correctement !!) en 2019 à la Chicago Pinball Expo.

Nous avons un peu discuté, mais j’étais si occupée que je n’ai pas pris beaucoup de temps pour parler avec lui ! Nous échangeons de temps en temps et il ferait bien évidemment partie des personnes de la communauté française à qui j’aimerais rendre visite !

Jen Ruper - Creature from the Black Lagoon
Jen jouant sur le Creature From the Black Lagoon

Merci pour l’échange ! Le mot de la fin ?

Merci beaucoup d’avoir pu échanger !! J’apprécie ce que vous faites chez Pinball Mag., en tant que créateurs de contenus et comme porte-parole du flipper ! J’ai hâte de voir ce qu’il y aura bientôt dans votre store !!

Nick_Ohttps://pinballmag.fr
Collector of friends who have pinball collections.

Articles Récent

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img