Dans la communauté pinhead il y a les bricoleurs, ceux qui aiment mettre les mains sous le plateau et passer des heures sur leur machine pour les bichonner, les réparer ou encore les « moder ». Puis, il y a les autres…dont on fait partie.

Ces « autres », préfèrent plus jouer à leur pinball que de mettre les mains dans le cambouis par flemme, incompétence technique et/ou matériel, manque de temps ou par peur d’endommager leur jeu préféré. Cependant, ils ne sont par pour autant contre quelques bidouillages du moment qu’ils soient simples, rapides et que le résultat ne compromette pas l’intégrité de leur flipper.

Alors ça tombe bien car nous allons voir comment installer certains mods, officiels ou non, pour notre plus grande joie et auto satisfaction de bricoleur du dimanche. Pour ce faire, nous allons nous consacrer entièrement à « moder » ou « upgrader » un Elvira’s House of Horrors de Stern avec trois axes : les speakers (haut-parleurs), le shooter (tige de lancement de bille) et la pose d’un topper (saynette posée sur le fronton).

Une petite mise en garde cependant ! Nous allons vous expliquer notre méthode qui, bien évidemment, est entièrement basée sur les recommandations des fabricants des produits. En aucun cas, si vous suivez cet article pour la pose des mêmes options, notre responsabilité peut être engagée si vous déclenchez une réaction en chaîne menant à une fission nucléaire de votre pinball favori. Ceci étant signifié, allez, c’est parti !

Pimp my Elvira (en tout bien, tout honneur !)

Lorsque l’on veut améliorer l’aspect visuel de son flipper, nous avons une pléthore de choix disponible sur internet. Comme nous l’avons évoqué au-dessus, ces améliorations (que l’on appelle généralement « mods » dans notre jargon) peuvent être proposées par les fabricants de machines eux-mêmes, ou par de tierces personnes plus ou moins sérieuses et qui proposent des mods de qualité variable. Donc pas toujours évident de savoir si le produit est de qualité et si le service proposé est à la hauteur de nos espérances.

Pour ce premier article… ah oui ! On a oublié de vous dire ! En réalité, cet article sera décomposé en trois parties indépendantes mais qui formeront un tout au final.

Donc, pour ce premier article, nous avons choisi de nous pencher sur la colorisation des haut-parleurs. Nous avons à notre disposition le célèbre Elvira’s House of Horrors dans sa version LE. Un flipper magnifique ! Toutefois, nous enrageons à chaque sortie de flipper de Stern sur les versions LE car il nous semble essentiel que ces versions disposent, de série, d’une telle modification (question de point de vue et de goût bien évidemment !).

Ché ki ki cé ki nou fo komandé ?

Pour le kit lumière,… alors oui, encore un petit aparté et après promis on arrête. Cet article (comme tous ceux de Pinball Mag d’ailleurs), n’est PAS sponsorisé (mais on espère que ça viendra ! 🙂 ). Tous les produits que nous testons sont achetés et testés en toute indépendance. Pour les tests de flippers, nous nous déplaçons chez des particuliers, revendeurs ou salle de jeux pour vous livrer notre point de vue et ce, n’en déplaise à certains.

Donc, pour le kit lumière, nous avons fait confiance au site : http://www.speakerlightkits.com

Nous disons « confiance » car de prime abord, le site est sans prétention, sans dispositions légales ou autres. Mais comme plusieurs pinheads (plus ou moins connus) ont fait appel à ses services et que plusieurs vidéos américaines circulent sur son compte, nous avons également opté pour ce choix. De plus, les solutions proposées sont très simples à installer et sans câbles extérieurs supplémentaires.

Le choix du kit

Comme expliqué, le site n’est pas forcément très ergonomique et pas forcément clair pour les non-initiés, stressés du net et ceux qui ne parlent pas anglais. Alors, pour vous simplifier la tâche, vous pouvez directement cliquer sur ce lien pour accéder aux différents kits proposés : http://www.speakerlightkits.com/Speaker-Light-Kits.html

Une fois sur cette page, vous pouvez choisir le titre de votre flipper. En cliquant sur votre pinball, vous accéderez à une nouvelle page avec trois choix possibles. Alors pas de panique, les photos affichées ne vont pas nécessairement représenter votre flipper en question mais ne vous inquiétez pas, il s’agit bien du produit qui pourra s’adapter sur votre machine (oui, on vous l’a dit, ce n’est pas ergonomique…).

Quel modèle choisir ?

Trois choix donc : le modèle « standard », le « deluxe » et le « deluxe 5.25″ ».

S’il y a un moment où il va falloir faire attention à ce que vous allez commander c’est maintenant. En effet, même si vous avez cliqué sur le bon flipper, il va vous falloir maintenant sélectionner le bon kit qui sera compatible avec votre modèle.

Tous les Stern récents sont des « spike 2 ». Pour les novices et pour faire simple, le « spike 2 », c’est le système électronique qui fait tourner votre bécane. Donc avec notre démarche ci-dessus, on est bien parti. Cependant, si votre modèle est un pro, premium ou LE, le choix du kit n’est pas le même.

Dans le cas où vous disposez d’un modèle pro ou premium, il faudra vous orienter vers le speaker light kit « standard » ou le « deluxe ». A ce moment là, ce qui va déterminer votre achat ce sont deux facteurs : le prix et l’utilisation que vous attendez de votre produit. Le kit standard vous propose un prix plus attractif mais avec des fonctionnalités réduites. Vous aurez un kit RGB (qui change de couleur) avec très peu (en comparaison avec les autres versions) d’effets de lumière. Quant à lui, le kit deluxe vous proposera un kit RGB programmable avec des effets (il y en a un paquet !) et donc plus chatoyant. En revanche, le prix est sensiblement plus élevé.

Si en revanche, votre pinball est un modèle LE, un seul choix s’offrira à vous : le deluxe 5.25″. Lui aussi est RGB et programmable avec très grande quantité d’effets. D’ailleurs, vous serez peut-être surpris de voir que ce modèle, qui correspond au haut de gamme, est moins cher que son homologue le kit « deluxe ». Cela s’explique tout simplement par le fait que sur les modèles pro et premium les enceintes sont plus grosses et qu’il faut plus de leds pour en faire le tour, tout simplement.

Pour être clair, reprenons notre exemple : nous avons donc un Elvira’s House of Horrors en modèle LE. Notre choix s’est donc porté sur le « deluxe 5.25″ ».

Ça y est ! Vous êtes prêt à commander votre speaker light kit. Une dernière chose avant de passer à la suite, lors de votre commande, si lorsque vous arrivez à la phase finale de paiement on vous indique que votre produit n’est plus disponible en stock, pas de panique ! Il vous suffit d’envoyer un mail directement au vendeur pour qu’il réapprovisionne son stock sur sa plate-forme. Le vendeur n’est pas très loquace mais très réactif. Nous vous conseillons d’ailleurs de lui envoyer un mail préalable pour lui indiquer que vous vivez en France car les normes ne sont pas les mêmes et il vous enverra les bons raccords. Mieux vaut prévenir que guérir !

Le grand jour est arrivé, unboxing dayyyyy !!!

Il est presque midi, et vous attendez votre colis avec impatience quand enfin la délivrance sonne à votre porte ! Après avoir expédié quelques banalités avec le livreur (on a des priorités ou pas !), vous pouvez enfin ouvrir votre colis. Voici ce que vous allez y trouver dans le cas d’un speaker light kit deluxe 5.25″ :

  • une alimentation
  • 2 cercles lumineux
  • un câble de raccordement
  • un sachet contenant une télécommande et un autre câble de raccordement
Speaker light kit

Speaker light kit, un système plug and play

L’avantage de ces kits c’est qu’ils sont « plug and play » enfin, à huit vis près ! Voici la méthode que nous avons utilisée.

Tout d’abord, il est TRÈS important de débrancher le câble d’alimentation du fronton de votre flipper. Une mise hors tension avec le bouton du fronton n’est pas suffisante pour travailler en toute sécurité.

Alimentation Elvira
connectique bleu

Ensuite, vous pouvez ouvrir l’under backglass door, cette petite porte sur votre fronton en dessous du thème de votre flipper. Vous trouverez en bas sur votre droite de petites broches sur lesquelles sont clippées des connectiques bleues.

A l’aide d’une pince ou de vos doigts, retirez précautionneusement les deux connectiques de gauche (un fil blanc et un noir). Ne vous inquiétez pas, le plastique sur lequel repose les broches a tendance à bouger (s’enfoncer) c’est normal. Prenez votre temps et doucement persévérez, vos efforts vont être vite récompensés.

Une fois chose faite, vous pouvez utiliser le câble fourni dans votre kit, celui avec les connectiques oranges et le broches supplémentaires. Veillez à bien respecter les codes couleurs lors du branchement.

Pour la phase suivante il vous suffit de rebrancher les câbles d’origines selon leurs positions initiales mais sur les broches supplémentaires cette fois ci. Reliez ensuite le câble à l’alimentation fournie dans le kit. Une fois cette étape réalisée, on peut passer à la seconde étape.

Démontage et remontage des speakers

Alors là, on rentre dans la partie hyper technique de l’installation. Pour cela, vous devrez vous munir d’un tournevis à douille hexagonale de 8 mm et dévisser les huit vis qui tiennent les haut-parleurs et… et… et c’est tout en fait ! Ouf ! C’était dur ! Maintenant, savourez ce petit brin d’autosatisfaction car ça ne fait pas de mal de temps en temps.

A présent, retirez les HP de leur emplacement ainsi que la mousse en dessous et les quatre entretoises qu’elle contient. Vous pouvez d’ores et déjà stocker la mousse et ses entretoises dans un sachet et les ranger dans la caisse de votre flipper.

Placez les cercles lumineux (bande de leds contre le plastique de couleur), replacez les HP dans leurs emplacements, revissez le tout et profitez une nouvelle fois ce petit brin d’autosatisfaction du bricoleur du dimanche.

Et la lumière fut !

Pour profiter pleinement de votre speaker light kit, il vous reste une dernière étape très simple à réaliser. Ouvrez le sachet contenant la télécommande : vous y trouverez un petit câble qui vous permettra de relier les HP à l’alimentation. Câblez le tout en respectant le code couleur et le tour est joué !

Vous pouvez à présent refermer le fronton et allumer votre flipper. Il ne vous reste plus qu’à jouer avec les réglages via la télécommande, mais ça on vous laisse le plaisir de le découvrir tout seul.

Elvira Backglass