Stern Insider Connected : convergence entre flipper et jeu vidéo

Début 2021, nous sortions un article sur les bénéfices que les Pinheads pourraient retirer à faire converger flippers et jeux vidéos.

Fin août 2021, Stern Pinball vient justement d’annoncer une nouvelle fonctionnalité : Stern Insider Connected. Il s’agit d’un grand pas vers cette synergie, pour le meilleur… Et pour le pire ?

L’arrivée des défis en ligne, et d’un compte par joueur

Le parcours pour les joueurs de flipper est assez simple :

  • Vous créez un compte gratuit sur le site Stern Insider un bonne fois pour toute, un QR code vous est alors délivré ;
  • Vous scannez ensuite ce flash code grâce à un lecteur optique ajouté au flipper (nous y reviendrons) ;
  • Le flipper vous reconnaît, et vous propose des défis individuels ou en équipe, permanents ou saisonniers, spécifiques à chaque flipper ou plus généraux ;
  • Si vous réussissez ces défis, vous pouvez obtenir des récompenses virtuelles, des goodies, des réductions sur la boutique Stern… Et tout ce que les exploitants voudront bien mettre sur la table (là aussi, nous y reviendrons) ;
  • Vos défis gagnés vous font remporter des points d’expérience dont la finalité n’apparaît pas encore clairement, mais les possibilités sont nombreuses.

On ne parle pas encore de compétition en ligne, avec du « prize money » à la façon de ce que l’e-sport propose autour de Starcraft ou League of Legends. Mais cela peut suffire à prolonger l’intérêt pour un flipper.

Si vous êtes peu familier des jeux vidéos, sachez que la plupart des jeux vidéos et plateformes qui les hébergent vous indique un pourcentage de progression. Atteindre 100% signifie avoir visité toutes les zones d’un monde virtuel et accompli toutes les quêtes, ou bien avoir justement réussi tous les défis proposés (finir le jeu sans tuer un seul ennemi, passer un niveau en difficulté maximale…).

Certaines personnes sont accros à ces victoires virtuelles. D’ailleurs Youtube regorge de vidéos de joueurs chevronnés réussissant ces 100%. Il n’y a pas de raison que le public du flipper fasse exception, car ce type de mécanique dépasse largement le cadre du loisir. Il s’agit d’un ressort psychologique de base : fixez un objectif, et des personnes voudront l’atteindre, même sans récompense particulière à la clé.

Pourquoi bouder son plaisir ?

Stern Insider Connected pour les exploitants

Qui va pouvoir créer ces défis temporaires et proposer les récompenses associées ? Stern, bien sûr, mais aussi les exploitants (les propriétaires professionnels de flippers). Les salles d’arcade vont donc pouvoir créer leurs propres événements en ligne, et définir les récompenses. Espérons que le système les autorisera à être créatifs (boissons offertes, journée gratuite dans la salle…).

Si les exploitants ne sont plus très nombreux en Europe, ils le sont encore aux Etats-Unis. Les inclure dans ce nouveau dispositif est essentiel pour le fabricant, afin de fidéliser ses clients finaux.

En plus de pouvoir créer leurs propres défis et récompenses associées, les gérants d’arcade pourront également avoir accès à des statistiques sur les joueurs. La nature des données restituées n’est pas précisée. Il sera intéressant de voir si des informations nominatives en feront partie et sous quelles conditions. Je parierais plutôt sur le fait que Stern se les garde sous le coude, mais qui sait ?

Concrètement, l’exploitant pourrait avoir des infos comme le nombre de joueurs venus se connecter sur une période, le nombre moyen de parties par machine, sans pour autant récupérer les noms et les adresses e-mails.

Une fonction exclusive pour les exploitants

Décidément, Stern se fait très malin sur ce coup : rien n’empêche un particulier possesseur d’un pinball d’enlever la vitre qui protège le plateau et de simuler le parcours d’une bille pour compléter un défi sans se fouler.

Pour éviter les dérives, un défi ne sera considéré comme « vérifié » que s’il est réalisé chez un exploitant. La totalité des points d’expérience ne sera accordée qu’à cette condition.

Ainsi, sous couvert de limiter les tricheries, le constructeur de flippers fait une nouvelle fleur à ses clients professionnels en leur accordant une fonction unique.

Si cela peut paraître frustrant pour le joueur final, voyons-y une occasion d’ajouter un attrait aux salles d’arcade qui en ont bien besoin dans nos pays européens. Tout ce qui contribue à ranimer ces lieux mérite notre soutien !

Stern insider connected – système de trophée

Le Kit Stern Insider Connected

Comment nos flippers vont-ils se connecter ? Par un kit à installer en bas à droite de l’apron (la partie robuste en bas du plateau par laquelle on le soulève quand on doit ouvrir la machine). Ce petit boîtier inclut le lecteur optique nécessaire à la lecture du QR Code du client et les composants de connexion à Internet.

La connexion à Internet peut se faire par Wi-Fi ou par câble Ethernet. Le kit inclut aussi les autocollants avec le QR code renvoyant vers la page de souscription.

Ce que je n’ai pas compris pour ma part : que va-t-il s’afficher sur l’écran LCD du flipper ? Comment les nouveaux objectifs vont-ils s’intégrer au code actuel ? La vidéo n’est pas claire sur ce point, même s’il est certain que le LCD sera mis à contribution (cf les compatibilités annoncées plus bas).

Kit Stern insider connected

Démarrage au mieux en septembre pour les particuliers

Les flippers Premium et Limited Edition produits à partir de septembre incluront d’office le kit. Rien n’est précisé pour les versions Pro. Mais dans une autre communication, Stern a indiqué que le kit sera disponible sur leur boutique en ligne à un prix qualifié de « inexpensive », soit « peu coûteux », sans plus de précision. On imagine donc que les acheteurs de versions Pro devront débourser en plus pour connecter leur machine.

Attention : un flipper produit à compter de septembre peut mettre plusieurs mois pour être mis à la vente chez votre revendeur. Donc si vous prévoyez d’acheter un flipper Stern New In Box, demandez explicitement si celui-ci inclut ou non le kit. Les stocks avec et sans coexisteront probablement durant plusieurs mois.

Démarrage dans l’année à venir pour les professionnels

Je sais pas pour vous, mais je constate que la crise sanitaire est la nouvelle excuse pour expliquer un retard de commercialisation, ou n’importe quel processus désorganisé. Stern, via son porte-parole Georges Gomez, nous fait une jolie pirouette sur ce thème : parce qu’ils ont compris que la crise sanitaire avait meurtri les Pinheads, ils ont décidé de lancer les fonctionnalités pour les particuliers avant celles pour les professionnels.

Ces derniers auront donc leurs accès dans les 12 mois à venir. En attendant, Stern sera seul pour animer (et probablement rôder) la plateforme. Si cela permet de fournir un produit fini à nos exploitants, pourquoi pas ? Il fallait bien commencer quelque part.

Le Stern insider connected

Les flippers compatibles

La connexion nécessite une génération récente : seules les machines avec écran LCD et système spike 2 seront compatibles.

Mais cela ne suffit pas : Stern doit concevoir les défis spécifiques au pinball et l’avoir enrôlé. Ainsi, au lancement du service, sept flippers bénéficieront du service. Si on en croit la vidéo et ce qu’elle suggère, il s’agira de :

D’ici la fin d’année, 10 titres supplémentaires complèteront la liste, respectant toujours les deux conditions : écran LCD et spike 2. On peut donc supposer que Black Knight Sword of Rage, Stranger Things et Elvira feront notamment partie du lot.

Les jeux concernés par le Stern insider connected

De bonnes nouvelles à court terme… Mais sur la durée ?

A ce stade des annonces, il n’y a pas grand chose à redire : de nouvelles fonctionnalités, facultatives, gratuites pour les nouvelles machines, au coût du kit près pour les machines déjà en parc et les Pro.

En revanche, si l’univers du flip’ marche dans les pas de l’industrie vidéoludique, de futures initiatives nous réjouiront probablement moins : pour le moment, Stern n’indique pas que son kit permet de mettre le code à jour. Mais cela viendra. A partir de là, attendons-nous à des DLC payants (downloadable contents).

Un DLC est une extension d’un jeu. Dans le jeu vidéo, il ajoute un arc narratif supplémentaire, des personnages ou des mécaniques de gameplay. Ces contenus sont le plus souvent payants, pour une fraction du coût initial.

Le procédé n’a rien de répréhensible en soi, mais les joueurs ont souvent reproché aux développeurs de dépouiller le contenu prévu pour un jeu afin de le vendre par morceau, et sur la durée. Bien évidemment, le tarif de la somme des morceaux dépasse ce qu’un jeu simple aurait coûté. De plus, on en vient parfois à dire qu’il vaut mieux attendre qu’un titre soit doté de deux ou 3 DLC avant d’y jouer, afin d’avoir une expérience complète.

Amateurs de mods et tripatouilleurs de codes, prenez garde également : quel que soit le secteur, un constructeur n’apprécie guère que l’on customise son produit. Cette connexion pourrait permettre de voir si la configuration originelle est respectée. Sans quoi, la garantie, déjà famélique, pourrait sauter. Il ne s’agit que de suppositions.

Un flipper connecté ouvre le champ des possibles

Mais finissons par une note optimiste, car nous sommes néanmoins plus enthousiastes qu’inquiets. Les perspectives d’une machine connectée sont réjouissantes si Stern pousse l’exercice à fond, au-delà de ce premier jet :

  • Compétitions en ligne avec classements internationaux
  • Configuration du code adapté au joueur et ses préférences (ex : niveaux de difficultés facile, standard, hard core)
  • Plusieurs codes, plusieurs aventures pour une même machine, déployés à la volée, un peu comme les mods des jeux vidéos (rappelez-vous : Counter Strike tourne sur le moteur de Half Life)
  • Des contests endiablés dans des salles d’arcade revitalisées

Les mois prochains vont être intéressants, tout va démarrer (ou stagner) selon l’adhésion des Pinheads au système, mais aussi l’effort que Stern et les exploitants feront pour animer leurs communautés.

Nick_Ohttps://pinballmag.fr
Collector of friends who have pinball collections.

Articles Récent

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img