American Pinball est fondé en 2016 par Dhaval Vasani, un mec qui a un profil LinkedIn aussi vide que celui d’un étudiant. Son premier fait d’arme est de sortir John Popadiuk du pétrin.

Flipper Magic Girl de Zidware
Le flipper Magic Girl de Zidware, la société fondée par John Popadiuk.

Ce dernier a eu les yeux plus gros que le ventre en essayant de concevoir et produire 3 flippers en parallèle : Magic Girl, Alice au Pays des Merveilles et Retro Atomic Zombie Adventureland. D’ailleurs, ce dernier essaie de renaître de ses cendres en 2021 via deeproot pinball.

M. Vasani propose à M. Popadiuk de sauver les meubles, en lui offrant le deal suivant : produire en tant que sous-traitant les quelques flippers Magic Girl que John avait prévu. En échange, John participe à la conception du premier flipper d’American Pinball, qui aurait dû être Houdini : Master Mystery.

La famille Vasini possède une usine en Chine, une autre en Inde. La promesse, du côté d’American Pinball, peut être tenue.

Le loupé Houdini

Malheureusement, le deal ne va pas au bout. Le Houdini prévu par Popadiuk n’est qu’un “skin” du Magic Girl. Entendez par là que l’artwork change mais les mécaniques de jeu, l’emplacement des toys et rampes restent similaires. Or, le Magic Girl avait été vendu comme une exclusivité de seulement quelques pièces. Il aurait été gonflé d’y faire croire avec un clone vendu à plus grande échelle. Donc le deal ne tient plus. En revanche, des Magic Girls sont bien produits et livrés aux clients ayant fait un recours en justice. Les clients des deux autres flippers attendent toujours que leur pré-commande soit honorée.

NOTE POUR PLUS TARD : NE JAMAIS FAIRE UN PARTENARIAT AVEC POPADIUK.

NOTE BIS POUR RE-PLUS TARD : LES PRÉ-COMMANDES, ÇA PUE L’EMBROUILLE.

Dhaval Vasani ne se laisse pas abattre et s’appuie désormais sur Joe Balcer, un designer confirmé, pour concevoir son premier flipper. Attention, le fabricant fait table rase du passé, repart sur de nouvelles bases pour produire une machine qui n’aura rien à voir avec l’aventure désastreuse des débuts. Le pinball se dénommera : Houdi Master of Mystery. Comble de l’audace, ils ont viré les deux point et ajouté un “of”. Il faut croire que Dhaval tient vraiment à la magie.

Joe Balcer fait un travail honorable sur ce flipper (78ème sur pinside). Il est commercialisé en décembre 2017.

Houdini “Master of Mystery” d’American Pinball

Oktoberfest

En mars 2019, American Pinball lance son deuxième flipper. Je ne sais pas ce que l’équipe a fumé (ou bu plutôt), ou si elle a cherché la licence la plus “claquée au sol” pour ce second titre… En tous cas, j’aurais aimé être une petite souris quand quelqu’un a suggéré “et si on faisait un flip’ sur la fête de la bière de Munich ?” et que le reste de l’auditoire a dit “mais c’est super ! En plus la licence coûte que dalle ! La prochaine fois on fera la fête de la saucisse de Morteau ! Un océan de thèmes festifs, culinaires et pas chers s’offre à nous !”

Oktoberfest Otto

Là aussi, Joe Balcer exécute un job satisfaisant (73ème place sur pinside) sur Oktoberfest. Il a du mérite pour le coup, beaucoup auraient été… Intimidés ? Naaan, navrés ? Oui, plutôt.

Hot Wheels

Le dernier thème fait à nouveau dans l’originalité, avec les petites voitures de notre enfance : en juin 2020 sort le flipper Hot Wheels. Classé N°38 sur pinside, nous pouvons dire qu’American Pinball a trouvé avec cette machine son rythme de croisière, même si Lazarus déplorait dans son article un manque de toys. Un mal répandu dernièrement.

Apron Hot Wheels