Interview d’une légende du flipper virtuel : JP Salas

Si vous écoutez assidûment notre podcast, vous aurez noté que j’ai évoqué plusieurs fois ce nom comme faisant partie des piliers de notre passion du pincab. Il fait partie d’une caste rare de créateurs de tables qui peut se permettre le luxe d’apposer son nom sur une table originale.

Et pour cause, si le monde des flippers physiques possède des designers talentueux dont la réputation dépasse les frontières de leur pays d’origine, celui du flipper virtuel peut également s’en enorgueillir.

Si vous souhaitez en savoir plus sur JP Salas, c’est par ici que ça se passe !

Bonjour ! Tout d’abord, merci d’avoir accepté cette interview… Mais comment doit-on t’appeler, JP ? JP Salas ? ou Papa Smurf ? 😊

JP, c’est parfait 😊

Ok JP 😉, dans un premier temps, peux-tu te présenter ?

J’ai 63 ans, et je suis marié et ravi de l’être depuis maintenant 42 ans. Je suis originaire d’Espagne mais aujourd’hui je vis à Oslo en Norvège. Je suis retraité depuis l’année dernière, mais pendant les 20 dernières années, j’ai travaillé en tant qu’administrateur système pour le service public à Oslo.

Venons en à cette passion commune qui nous anime. Depuis quand es tu tombé dedans ?

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai découvert Visual Pinball en 2003, et il me semble que le logiciel en était à sa version 6. J’ai passé de super moments avec les tables de cette époque. Malheureusement, les auteurs disparaissaient les uns après les autres et il y avait pas mal de querelles intestines sur le forum (NDLR : vpforums.org).

Je ne me souviens plus vraiment quels étaient les sujets de discordes, mais en 2004/2005, il n’y avait quasiment plus aucune nouvelle table à sortir, alors je me suis dit « ça ne doit pas être si compliqué de créer des tables », et je me suis lancé.

J’ai commencé par regarder comment les tables étaient faites, et en 2005, j’ai publié ma toute première table : la Taxi de Williams, dont le script était déjà prêt à l’emploi.

J’ai également créé quelques tables originales, juste pour apprendre comment faire fonctionner l’éditeur de Visual Pinball. A cette époque, j’avais décidé de me concentrer principalement sur les tables qui fonctionnaient avec des ROM (NDLR : avec émulation via VPINMAME) parce qu’elles étaient plus simple à appréhender et je n’avais pas à m’occuper des sons, des musiques ou des règles.

Je reviens sur ton côté joueur… Comment joues-tu au flipper virtuel ? Tu possèdes un pincab ?

Hé non ! Je joue en mode « bureau ». J’ai un assez bon PC avec un écran 27 pouces et ça me suffit pour faire tourner toutes les tables plutôt bien.

Et as-tu un vrai flipper chez toi ?

JP Salas devant un flipper Star Wars (Stern) lors de ses dernières vacances à Benidorm (Espagne). Un flipper qui ne l’a pas laissé indifférent.

Malheureusement non. J’ai voulu en acheter un il y a plusieurs années, mais je n’avais pas suffisamment de place dans mon appartement et j’imagine que ma femme n’aurait pas aimé cette machine bruyante au milieu du salon 😊

De plus, j’avais lu qu’il fallait pas mal de maintenance, alors j’ai préféré abandonner cette idée et je me suis entièrement consacré à Visual Pinball. L’avantage c’est qu’il y a 0 entretien… mais bon, c’est vrai qu’il y a eu pas mal de mises à jour et pas mal d’ajouts pour arriver au VPX d’aujourd’hui.

Malgré le fait que tu n’as pas de flipper à la maison, t’arrive-t-il de jouer sur de vraies machines ?

Je joue principalement quand je suis en vacances. Il y a une sorte de salle d’arcade sur Oslo qui possède plusieurs machines mais je n’y suis pas retourné depuis 3 ans, notamment à cause du COVID. Désormais comme je suis retraité, je pense que je vais y retourner plus souvent… mais en ce moment, nous voyageons beaucoup, un des avantages de la retraite 🙂

Si tu me le permets, j’ai une question qui me taraude… Pourquoi avoir choisi le Grand Schtroumf comme avatar ?

J’ai eu une barbe blanche pendant plusieurs années, et un membre du forum m’a dit que je ressemblait au Grand Schtroumf et il m’a créé un avatar à partir de ce personnage bien connu.

Sur le premier avatar, il avait ajouté des lunettes au Grand Schtroumpf car j’en portais à l’époque. Mais suite à une opération des yeux en 2010, je n’en avais plus besoin, il les a donc retiré de l’avatar également. Depuis, j’ai gardé cet avatar que tout le monde connait. Malheureusement, je ne me souviens plus du nom de ce membre (ma mémoire n’est plus aussi affutée qu’avant).

Tu as participé à remettre au goût du jour de nombreuses reproductions de tables. Comment choisis-tu les tables que tu vas reproduire ?

Au début, je choisissais les tables auxquelles j’aimais jouer et qui semblaient les plus intéressantes, mais désormais ça fait plusieurs années que je me cantonne à répondre à des demandes de membres de la communauté. Parfois, il m’arrive de vouloir jouer à une table et de ne pas être satisfait de sa jouabilité. Alors je la refais à ma façon et quelques fois, j’y apporte mes propres améliorations graphiques. La plupart des tables qui portent les initiales « JP’s » entrent dans cette catégorie 🙂

Repars-tu systématiquement d’une base existante ou préfères-tu repartir de zéro pour tout refaire à ta façon ?

Je repars toujours de zéro. Mais je copie plusieurs parties des scripts que j’ai utilisés précédemment sur d’autres tables. Pendant plusieurs années, j’ai tenté de mettre au point des « templates » (NDLR : une table de base pour éviter de tout reprendre de zéro) mais quand j’avais besoin de créer une nouvelle table, le script et les graphismes du « template » étaient finalement trop datés et j’ai fini par laisser tomber cette idée. Donc maintenant, je pars de zéro et je copie/colle ce dont j’ai besoin sur mes tables plus anciennes.

En parlant de script, les tiens sont réputés pour être parmi les meilleurs (c’est JPJ, de la team PP, qui me le dit dans l’oreille 😉). Quelle est selon toi la bonne recette pour obtenir un script parfait ?

Ha vraiment ? Pourtant mes scripts s’apparentent plus à un plat de spaghetti 🤣

Plus sérieusement, pour qu’un script soit parfait, on doit pouvoir identifier clairement chaque partie qui le compose et en comprendre facilement la logique qui en découle. Je ne suis pas vraiment un programmeur, mais il m’est arrivé d’écrire des programmes dans les années 80 en utilisant des langages aussi variés que le C, le Pascal et le Basic.

Mais quelle est la partie que tu préfères dans la création d’une table ?

Je dois dire que créer l’ossature d’une table sur Visual Pinball est la partie que je préfère, peaufiner le design pour qu’il soit le plus proche possible de la table originale.

En deuxième position, je dirai : la création des graphismes. Mais cette partie représente une grande quantité de travail. J’aime beaucoup utiliser des graphismes que d’autres membres m’envoient, notamment quand il n’y a plus qu’à les intégrer à la table 😊.

A contrario, j’aime moins la partie son et musique car je ne suis pas musicien.

Tu as créé plusieurs tables originales dont la fameuse Ghostbuster’s slimer, Diablo et plus récemment It Pinball Madness. Est-ce que la création de tables originales t’apporte davantage de satisfaction que les reproductions de flippers physiques ?

J’aime beaucoup créer des tables originales,… mais j’aime également recréer des tables de flippers qui existent, notamment les flippers des années 90 jusqu’à aujourd’hui, qui sont parfois de véritables défis. Mais je dois avouer que les tables originales sont nettement plus chronophages et m’occupent donc plus longtemps.

Pat Lawlor, John Borg, Keith Elwin… autant de noms de designers célèbres qui ont fait et font encore l’histoire du flipper. As-tu un designer préféré qui te sert de modèle dans ton approche du gameplay ?

Je dois dire que j’aime beaucoup ce que fait Keith Elwin, mais mes deux designers favoris sont Steve Richie et Pat Lawlor. J’aime aussi beaucoup le travail de George Gomez.

Généralement, les tables que tu partages avec la communauté font partie des plus compactes en Méga-Octets et des moins gourmandes en ressources, ce qui permet aux configurations les plus modestes de pouvoir en profiter. Peux-tu revenir sur ce choix très personnel à une époque où les débauches d’effets de lumière et les rendus 4K ont tendance à faire grossir la taille des fichiers VPX ?

Toutes mes tables sont aujourd’hui disponibles en 4k ou s’en approchent. Mais je prête toujours attention particulière à la taille des textures, notamment sur les objets qui ne nécessitent pas un résolution importante. J’essaie de conserver une taille de table aussi petite que possible sans pour autant perdre en qualité visuelle.

Fin octobre, la table IT Pinball Madness a été mise en ligne et enregistre un franc succès si j’en crois le nombre de téléchargements. Peux-tu revenir sur la genèse de ce projet et sur ta collaboration avec Joe Picasso ?

Joe Picasso m’a envoyé un message pour me demander si j’étais intéressé pour reproduire la table Oktoberfest. Je lui ai dit que je n’étais pas du tout fan du thème, mais que le design du playfield était plutôt intéressant. Il m’a alors suggéré d’utiliser le thème de IT à la place, ce qui m’a plu. On s’est alors attelé à la tache. J’ai commencé par construire la table et il a avancé de son coté sur les graphismes.

Je reviens sur le fait que IT Pinball Madness est un rethème de Oktoberfest. Tu as procédé de manière identique avec la table Vendredi 13 (Friday 13th) qui est un rethème du Godzilla de Stern (version PRO). Que penses-tu du gameplay de cette table ?

Le thème de vendredi 13 est une demande qu’on m’a soumise. J’ai donc commencé à chercher un design sympa sur lequel je pouvais ajouter une cabane, un lac, quelques adolescents. Puis j’ai commencé à planifier les règles du jeu. Il s’est avéré que le plateau du Godzilla était parfait pour ce que je voulais faire. J’ai regardé plusieurs vidéos de son gameplay et ce fut le coup de foudre :). J’aime bien détourner des designs de plateaux bien connus pour me les réapproprier. On a beau dire, mais c’est compliqué de rivaliser avec des designers professionnels comme ceux que nous avons cités précédemment 🙂

Est-ce la première fois que tu collaborais avec un autre créateur de tables ?

Je collabore de plus en plus avec d’autres membres. Généralement ils m’envoient les graphismes et je construis les tables. Il y a Akiles, Pedator, Halen, Carlos Guizzo et bien d’autres. Ils ont notamment reproduit des graphismes de flippers anciens plutôt rares.

Parmi tous les projets auxquels tu as participé, quelle est la table dont tu es le plus fier ?

Si je devais choisir, je dirais qu’il s’agit du travail réalisé avec Carlos Guizzo sur les reproductions de tables de la marque Taito (Brazil). Il a réalisé un travail incroyable et m’a fourni plus d’une centaine de graphismes et d’informations diverses sur ces tables.

A ce jour, tu totalises la mise en ligne de plus de 400 tables (source vpforums) ! J’imagine que ça représente une somme colossalle d‘heures de travail. Quel est ton secret pour garder la flamme et l’envie de te lancer dans de nouveaux projets ?

J’aime vraiment le flipper virtuel, et c’est un passe-temps passionnant pour moi. Il m’a permis de pouvoir jouer à bon nombre de machines que je n’aurais jamais pu essayer dans la vraie vie. Et oui, ça occupe beaucoup de temps libre, mais c’est incroyablement fun.

Peux-tu évoquer avec nous tes futurs projets ?

Quand j’aurai fini de mettre à jour mes tables (NDLR : au moment où cette interview est écrite, JP continue de passer ses tables en version 4.0), je continuerai à créer des tables dont on m’a envoyé des graphismes et pour lesquelles des membres m’ont fait des demandes .

Quelles sont, selon toi, les avancées les plus notables qui ont permis de pousser vers le haut notre hobby et comment vois-tu son avenir ?

Pour moi, ce qui a poussé notre hobby au top niveau, ce sont les mises à jour constantes de Visual Pinball et le talent de l’ensemble des créateurs de tables qui tentent à chaque nouvelle table de les rendre meilleures en repoussant leur limite. Bien sûr, je n’oublie pas les autres programmes de simulation de flipper telle que BAM pour Future Pinball, ou encore Pinball FX3 et Pinball Arcade. Je pense que le flipper virtuel a de beaux jours devant lui car c’est un hobby passionnant aussi bien pour les créateurs que pour les joueurs.

En parlant de nouveauté et du futur du flipper virtuel, que penses-tu de Scorbit ?

Je pense que cela peut intéresser quelques personnes, mais personnellement je ne suis pas très attiré par la compétition… Mais bon, j’imagine que cela vient du fait que je ne suis pas un très bon joueur moi-même 🤣🤣🤣.

Je ne pense pas que tu sois le seul dans ce cas… y compris moi 😅 #lowscorepinballwizard. Pour autant, est-ce une fonctionnalité que tu penses ajouter à court terme sur tes tables et notamment sur les originales ?

Je ne pense pas. Du moins pas pour le moment. Je préfère attendre qu’il y ait des instructions claires et précises qui permettront à tout le monde d’ajouter cette fonctionnalité sur les tables.

Wait and see donc ! 😉. Pour conclure cet interview, aurais-tu un petit mot en particulier pour tes fans du monde entier ?

Mmm, je ne sais pas, simplement, continuez de prendre plaisir à jouer à mes tables et à celles des autres auteurs talentueux de notre grande et belle communauté.

D’ailleurs, je souhaiterais remercier chaleureusement l’ensemble des développeurs de VPX et les auteurs de tables qui contribuent à sans cesse repousser les limites de VPX et les standards des tables !

Merci JP de t’être prêté au jeu de l’interview. 🙏

Merci à toi 😉

Aetios
Aetios
Pincabiste passionné depuis 2016 et grand adepte du DIY.

Lastest articles | Articles récents