Spooky Pinball | fabricant de flippers depuis 2013

Voilà une famille qui a fait de sa passion son métier, et en plus elle le fait bien. Ce fabricant est à suivre, car il consolide sa crédibilité un peu plus à chacune de ses annonces.

Des fans de flipper avant tout

Charlie Emery, le père de la famille, est un « true pinhead » comme on dit. La communauté lui doit le premier podcast américain sur le flipper, démarré en avril 2010. Quelque part, nous sommes ses héritiers français chez Pinballmag., avec Ze Pinball Podcast.

Charlie Emery - Spooky Pinball
Charlie Emery, fondateur de Spooky Pinball et « True Pinhead ».

La même année, Charlie crée son premier prototype qu’il présente au salon Midwest Gaming Classic. Sur le thème de Godzilla, la machine s’appuie sur la carcasse d’un vieux Firepower II, produit en 1983 par Williams.

La marque de fabrique de Spooky commence déjà à se faire sentir : Charlie a longtemps travaillé dans l’impression. Les illustrations et la qualité avec laquelle elles sont appliquées sur le plateau et la caisse relèvent le niveau général. D’ailleurs, encore aujourd’hui nous nous étonnons parfois du peu d’attention portée à certains visuels de flippers récents, sur lesquels on en vient à voir les pixels… Bref, ce goût du travail soigneux fait mouche.

La transformation en professionnels du pinball

Ce premier succès d’estime permet à Daddy Emery de sceller des partenariats et faire connaissance avec des pro ou semi-pro qui l’aideront par la suite.

La rencontre avec Ben Heck (Benjamin Heckendorn) est déterminante. Celui-ci, touche-à-tout vidéoludique, est chaud bouillant pour développer son propre système électronique pour flipper. La compétence manquait côté Spooky, donc l’alliance va de soi. Dennis Nordmann, designer chevronné, donnera même un coup de main pour concevoir le PinHeck, le logiciel sous lesquels tourneront les premiers flippers du nouveau manufacturier.

Ben Heck
Ben Heck, le Geek absolu qui vous fabrique une console portable avec une chaussette et du fil dentaire.

La société Spooky Pinball LLC est créée en 2013, et un an plus tard nos amis commercialisaient leur premier flipper : America’s Most Haunted.

Spooky Pinball porte bien son nom

Mais d’où vient ce nom et ce fantôme en guise de logo ? Tout simplement du penchant prononcé de Charlie Emery pour les films d’horreur, à tendance série B.

Le gars a de la suite dans les idées car la plupart des thèmes des flippers produits par la compagnie se réfère à des licences horrifiques.

L’incartade vers la série d’animation Rick & Morty nous a fait penser que Spooky allait s’orienter vers des licences plus grand public. Du tout ! le fabricant est revenu juste après à ses premières amours, avec Halloween (et de manière plus étonnante Ultraman, l’ancêtre des héros nippons X-Or, Bioman et Power Rangers).

rick-and-morty pinball
Le plateau du Rick and Morty de Spooky Pinball

Une qualité reconnue

Comme nous l’écrivions plus haut, Spooky se distingue par la qualité de ses artworks. Plus généralement, ses plateaux sont reconnus comme étant robustes, tout autant que généreux. Ils n’ont pas connu les déboires de Jersey Jack Pinball avec leurs plateaux fragiles, ça c’est sûr.

Côté générosité et créativité, Rick and Morty a été très apprécié par la communauté, et le playfield de Halloween surprend avec son triple upper playfield (3 étages au-dessus du plateau, dont 2 jouables).

Une famille du Wisconsin

Charlie Emery s’est entouré de sa famille proche pour monter son business : sa femme Kate, et leurs deux enfants Corwin et Morgan. Kate a aujourd’hui le rôle de CFO (Chief Financial Officer, c’est-à-dire Directrice financière).

Tout le monde travaille depuis la petite ville de Benton dans le Wisconsin, à environ 3h en voiture à l’Ouest de Chicago et Milwaukee. Encore un point qui les différencie des autres acteurs, pour la plupart concentrés à Chicago même.

La belle ruralité américaine pour Spooky Pinball !

Changement d’envergure avec Halloween et Ultraman

En 2021, Spooky Pinball a annoncé la sortie de deux flippers : Halloween et Ultraman. Les deux plateaux sont strictement identiques, seuls les toys et les artworks diffèrent.

Le fabricant annonce 1 750 unités, toutes versions confondues. Cela signifie une production 3 fois supérieure à celle de leur flipper Alice Cooper de 2017. Cette montée en puissance les hisse parmi les plus gros fabricants mondiaux. Ils restent loin derrière Stern, certes, mais ils deviennent un acteur majeur.

De plus, les 1 750 flippers ont tous été précommandés après quelques jours seulement de commercialisation. Donc, si la famille Emery assure sur ses lignes de production, leur avenir s’annonce radieux.

Le bémol : pas de distribution en France

Le seul point noir : à l’heure où nous écrivons ces lignes, Spooky n’exporte pas en Union Européenne pour ne pas s’embêter avec la règlementation européenne sur les appareils électriques.

Vous trouverez donc peu de flippers Spooky Pinball sur le Vieux Continent, ce qui est bien dommage, vu la qualité des produits.

Les flippers produits par Spooky Pinball

  • America’s Horror Most Wanted – 2014 – 150 unités
  • Rob Zombie’s Spookshow International – 2016 – 300 unités
  • Domino’s Spectacular Pinball Adventure – 2016 – 136 unités
  • The Jetsons – 2017 – 100 unités
  • Total Nuclear Annihilation – 2017 – 550 unités
  • Alice Cooper’s Nightmare Castle – 2017 – 500 unités
  • Rick and Morty (Blood Suckers Edition et Standard) – 2020
  • Halloween (3 éditions) – 2021 – 1 250 unités
  • Ultraman (3 éditions) – 2021 – 500 unités
Nick_O
Nick_Ohttps://pinballmag.fr
Collector of friends who have pinball collections.

Derniers Articles

spot_imgspot_img