Suspension pour 5 ans de la taxe sur les flippers

Voici probablement le happy end que les pinheads européens attendaient : l’Union Européenne suspend pour 5 ans la taxe de 25% qu’elle avait imposée sur l’importation des flippers et des accessoires de flippers en provenance des Etats-Unis.

Une taxe qui n’aura duré que 3 mois

En novembre 2020, l’UE avait imposé une taxe de 25% sur l’import de 150 articles américains. Celle-ci n’était que le dernier épisode d’une guerre commerciale opposant les deux super-puissances, un effet collatéral des accusations de chacun sur les subventions à Boeing et Airbus. Un jeu de dupes, puisque toutes deux soutiennent leur avionneur respectif. Enjeu stratégique, m’voyeeeez ?

Et puis, contre toute attente, la nouvelle administration Biden, dès le début du mandat, avait montré des signes d’apaisement. Les deux parties ont ainsi convenu en mars de suspendre les rétorsions douanières durant 4 mois, le temps de poser les termes d’un accord profitable à tous.

Une trève pour 5 ans

Mardi 15 juin 2021, le sort de cette taxe a été presque définitivement scellé : à la faveur d’un déplacement en Europe, Joe Biden a rencontré Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission Européenne, à Bruxelles. Même si le différent sur Airbus et Boeing n’a pas encore été complètement soldé, chacune des parties a accepté de lever ses sanctions douanières pour 5 ans.

Suspension des taxes sur les flippers pour 5 ans
Suspension de la taxe sur les flippers américains pour 5 ans

5 ans, c’est un an de plus que le mandat de Joe Biden à la Maison Blanche. Donc un revirement à la faveur de la prochaine élection est toujours possible. Mais bon, à moins de ressortir Donald Trump du chapeau, ou de trouver pire, la plupart des Présidents américains dans ce contexte ne souhaiteront pas repartir dans une escalade. Démocrates comme Républicains restent des libéraux. Les entraves au commerce, c’est moyen leur came.

Nouvel épisode à venir : Oncle Sam et l’UE contre les vilains Chinois

A peine Joe Biden avait-il jeté en l’air sa colombe de la paix qu’il ressortait son AK-47 pour la découper en rondelle, et c’est pas facile de faire du boulot propre à la balle Dum Dum. Dans la même allocation qui se voulait apaisante, il terminait par :

En se mettant d’accord sur une trève de cinq ans dans le conflit Airbus-Boeing, l’UE et les Etats-Unis vont pouvoir contrer des pratiques déloyales de la Chine dans l’aéronautique. Nous sommes convenus de travailler ensemble pour contester et contrer les pratiques non commerciales de la Chine dans ce secteur, qui donnent aux entreprises chinoises un avantage déloyal.”

Rien de mieux que de se trouver un ennemi commun pour se rabibocher ! Néanmoins, la position de l’Europe est un peu moins claire que celle des Américains. Il faut croire qu’on a perdu en agressivité depuis l’Inquisition, ou que gouverner en devant mettre d’accord 500 pays nous ramollit.

Et alors, en quoi ça concerne le flipper, ce conflit avec les Chinois ?

Même si l’effet est plus indirect, un conflit commercial entre la Chine et les USA ne serait pas bon pour nos affaires de Pinheads. J’enfonce une porte ouverte avec cette expression éculée, mais la Chine est l’usine du monde. Si le montage des flippers se passe encore beaucoup à Chicago, une grande partie des composants, notamment électroniques, est importée de Chine.

Si une escalade des taxes devait avoir lieu, il est à craindre qu’elle ne fasse augmenter le coût des composants en provenance de la Chine vers les US. Comptez sur Stern Pinball et ses confrères pour répercuter cette hausse des coûts de fabrication sur le client final. Déjà qu’on n’a pas besoin de les pousser pour qu’ils tirent les prix vers le haut en temps normal…

Pas d’effet boule de neige siouplééééé !

Par ailleurs, il ne faudrait pas que Biden entame son petit conflit trop vite. Car en ce moment, il y a déjà pénurie de matière première en tous genres, dont de conducteurs. Il s’agit d’un contrecoup de la crise sanitaire.

Comme nous le disions dans notre podcast N°7, même Stern a du mal à tenir la cadence, et les commandes accusent quelques mois de retard. Cumuler les deux contextes rendrait nos envies de flippers de moins en moins réalisables.

Mais ne soyons pas plus français que nous ne le sommes déjà, savourons la suspension sur le long terme de cette taxe. On réfléchira à demain quand il pointera le bout de son nez.

Nick_Ohttps://pinballmag.fr
Collector of friends who have pinball collections.

Articles Récent

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img