Stern : les noms de codes des flippers

Il y a quelques temps de cela, nous vous indiquions que Stern Pinball, le fabricant passé maître dans le brouillage de piste, utilise des noms de code trompeurs pour ses futurs flippers.

Et nous avons des preuves que nous vous partageons ! Voici les petites étiquettes qui traînent sous les plateaux de certaines machines récentes.

Tout d’abord sous le plateau du flipper Godzilla, on voit la mention Spectre.

Sous le flipper Jurassic Park (pas le Home Pin, le « vrai »), il est indiqué Jaws (les Dents de la Mer).

Et sous le flipper Netflix Stranger Things, il est fait référence au film les Goonies.

Quelle conclusion tirer de ces noms de code ?

Peut-on en conclure que les plateaux sont conçus avant d’avoir sécurisé la licence ? Cela voudrait-il dire que Stern avait prévu un pinball Goonies et non Stranger Things, et aurait changé l’artwork d’une machine dont la conception avait déjà démarré ? Pas vraiment.

Entre nous, même si les Goonies jouissent d’un bel effet nostalgique chez les Pinheads, la puissance de la licence Stranger Things est 100 fois supérieure. Difficile de croire que la série Netflix serait un plan de repli.

S’il faut conjecturer, je resterais sur l’idée suivante : Stern a appris à déjouer les leaks, sa stratégie n’est pas d’éviter que des rumeurs circulent, car ils sont conscients qu’il s’agit d’un effort vain. Ils prennent donc le contrepied et inondent les espions de pistes potentielles.

Dans cette hypothèse, les noms de code feraient partie de cette stratégie de multiplication des rumeurs. Et le manufacturier serait même capable d’exploiter un jour une licence qu’ils ont positionnée comme une fausse piste auparavant ! Jaws pourrait-il être le premier flipper né de ce grand enfumage ?

Nick_O
Nick_Ohttps://pinballmag.fr
Collector of friends who have pinball collections.

Derniers Articles

spot_imgspot_img