Le flipper virtuel inclus dans Windows. Un mauvais flip’, mais le plus connu !

Le flipper en jeu vidéo, dans la mémoire collective, se résume au Pinball 3D Space Cadet qu’on retrouvait par défaut sur les systèmes d’exploitation Windows NT 4.0 jusqu’à Windows XP. Un vilain flipper dans l’absolu, mais peut-être celui qui aura fait jouer le plus de personnes dans le monde. Quand Bill Gates vous adoube, vous pouvez produire ce que vous voulez, vous aurez une audience inaccessible pour le meilleur jeu indépendant.

Fort heureusement, depuis, on a fait mieux ! Et Zen Studio n’y est pas pour rien. Depuis 2007 (une éternité pour un studio de développement !), cette équipe basée à Budapest en Hongrie a acquis une belle expertise dans le transfert des légendes du flipper en jeu vidéo, sur mobile notamment. De plus, ils ont planché sur de très belles licences comme Fallout, Skyrim, DOOM…

Akos Gyorkei, Responsable Marketing chez Zen Studios, nous a accordé du temps pour nous parler de son boulot, de la boîte, et de son histoire personnelle avec les pinballs.

Bonjour Akos, tout d’abord, quel est ton rôle au sein de Zen Studios ?

Salut tout le monde, j’ai du mal à croire que je suis dans PinballMag ! Je suis Akos Gyorkey, je travaille en tant que Responsable Marketing pour Zen Studios. J’ai démarré il y a environ 6 ans comme testeur QA (NDLR : Quality Assurance, l’équipe qui teste les jeux pour éviter les bugs). J’ai testé Aliens, DOOM et Marvel’s Women of Power – navré s’il y reste des bugs. 😉

A quand remonte tes premiers souvenirs sur un “vrai” flipper ?

Mon père était à fond donc c’est grâce à lui que j’ai posé les mains sur ma première machine. Il s’agissait de Revenge from Mars. Je le retrouvais dans l’hôtel où nous allions tous les ans près du Lac Balaton en Hongrie. La mission Martian Happy Hour est gravée dans ma mémoire depuis.

En ce moment, continues-tu à jouer ? Sur de vrais pinballs ?

Bien sûr ! Nos designers et l’équipe QA sortent régulièrement dans les bars de Budapest à la recherche de nouvelles machines. Nous fréquentons quelques lieux différents, mais mon préféré est probablement le bar minuscule à côté de chez moi qui possède un Congo. Une trouvaille ! Je joue également quand je voyage et que je croise une machine. Au moins une partie !

Equipe Zen Studios 2019
Un bout de l’équipe Zen Studios. Akos se trouve au premier plan, en chemise bleue.
Pourquoi Zen studios a-t-il choisi de travailler sur les flippers virtuels ?

Je ne faisais pas partie de l’entreprise à l’époque, mais j’ai entendu qu’il s’agissait d’une évidence. Notre CEO (NDLR : Chief Executive Officer, en gros Directeur Général) est un gros fan de flipper : plusieurs machines dans sa collection, dont certaines à disposition dans nos bureaux. Donc quand à l’époque ils ont cherché un projet à eux, le flipper s’est imposé. Avant cela, Zen a développé pour le compte d’autres. Le Xbox Live Arcade fut un excellent support pour le jeu et ça a cartonné. Comme on dit, le reste est entré dans l’Histoire…

Quelle part les jeux sur les flippers représentent-ils dans l’activité de Zen ?

Il s’agit de notre activité principale, même aujourd’hui alors que nous produisons de nouvelles sortes de JdR (NDRL : jeu de rôle) comme Operencia ou Dread Nautical. Nous avons dédié une équipe à ces derniers. Ainsi nous pouvons d’une part innover, et d’autre part rester LES gars de référence quand on parle de flipper digital ou flipper en général. Ça compte beaucoup pour nous.

Comment choisissez-vous les flippers sur lesquels vous travaillez ?

C’est un processus très délicat. Nous possédons plusieurs licences sympa avec lesquelles travailler, donc celles-ci sont forcément évidentes. Nous prenons également en compte les demandes des joueurs. Par exemple, Aliens était souvent revenu dans les retours des joueurs, donc nous avons pris contact avec la 20th Century Fox pour qu’ils nous cèdent leurs droits sur l’activité flipper. Avec Williams, nous cherchons les machines les plus mémorables, les plus légendaires et traçons notre chemin au sein de leur inventaire.

Le Universal Monsters Pack
Le Universal Monsters Pack de Zen Studios
De combien de temps avez-vous besoin pour créer une nouvelle table de flipper ?

Pour un Zen Original (comme Marvel ou Family Guy), le processus peut prendre 9 mois, de la phase de conception à la publication. Graphismes, design, tests, édition, Marketing, sound design, développement… Créer ces tables nécessite beaucoup de monde et de temps, afin de leur accorder l’attention qu’elles méritent.

Nous allons un peu plus vite pour les Williams, car nous n’avons pas à inventer les règles et le game design. Disons 6 mois.

Quelles tables vous ont donné le plus de difficulté ? Et pourquoi ?

Il y en a plusieurs à vrai dire, toutes nous demandant de relever des défis différents.

Le pack Bethesda, dont Skyrim qui a nécessité des règles inédites

Williams Pinball Volume 6 : nous avons dû décaler la sortie des jeux car l’écran alphanumérique a été beaucoup plus difficile à émuler que ce que nous avions anticipé. Nous développeurs ont souffert.

Skyrim fut également un gros challenge ! Peter “Deep” Grafl, notre légendaire concepteur de flipper, avait créé tout un système de quêtes et d’inventaire, comme dans le jeu. Marier le gameplay d’un RPG avec le flipper fut difficile, mais je pense que nous nous en sommes bien sortis !

Starfighter Assault nous a demandé un effort énorme. Plus de 1 500 bugs, là où une table classique en génère 400 ou 500. Les missions sont nombreuses, il y a pléthore d’objets 3D, donc ça peut vite mal tourner. Ça a valu le coup, je pense que c’est une de nos meilleures tables.

Comment recueillez-vous les informations sur les vieux flippers ?

Ce fut parfois toute une aventure. Dans nos bureaux, nous avons une pièce qui fut une salle de réunion. Maintenant c’est un atelier de mécanique. Nous y entreposons constamment des machines démontées. Quelques tables ont été empruntées au magnifique Budapest Pinball Museum (si vous passez à Budapest, c’est un incontournable), d’autres ont été chinées sur Internet et nous avons dû supplier des collectionneurs privés pour les récupérer 😀 Nous avons fait démonter les pinballs pièce par pièce par une mécanicienne du musée, puis nous les avons photographiées pour les digitaliser.

Pinball Museum in Budapest
Le Pinball Musuem qui prête ses machines et sa mécanicienne à Zen Studios. Pas mal, non ?

A un moment, la mécanicienne a accouché de sa fille et nous avons dû arrêter la production. Quelques semaines plus tard elle était de retour avec sa petite dans la poussette pendant qu’elle démontait une des tables. C’était trop mignon.

Préférez-vous les nouveaux flippers ou ceux du bon vieux temps ?

Fiouuu, la question n’est pas facile. Ce que j’aime dans les vieilles tables, c’est leur design classique. Fish Tales, Medieval Madness ont des mécaniques et des rampes follement satisfaisantes. Ceci dit, je pense vraiment qu’il y a eu de grandes innovations, grâce à Jersey Jack par exemple. Dialed In a tellement de nouvelles idées cool que je pourrais en parler toute la journée. Je blasphème peut-être, mais je crois aimer un touuuuut petit peu plus les nouveaux modèles. Je n’y peux rien, je fais des yeux de merlan frit dès que je vois des lumières qui clignotent, ça m’amuse. 😀

Selon vous, qu’est-ce qui fait un bon jeu vidéo de flipper ?

La physique, la physique, la physique ! Les gens adorent le flipper à cause de la gravité et de ce feeling “réel”. Il est très difficile de capturer cela au format jeu vidéo, mais il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour essayer. Je trouve que notre nouveau moteur physique Williams fait du bon boulot là-dessus. Sinon, vous devez trouver un équilibre subtil sur le côté flashy du jeu vidéo : vous devez fournir quelque chose de plus sans gêner le jouer avec les explosions, les personnages volant dans tous les sens etc…

Ces critères sont-ils différents de ceux pour un flipper réel ?

Oui, un peu, car la physique est naturelle sur un vrai pinball, en revanche il n’y a pas d’effet numérique. Donc il faut exceller dans la conception des rampes, et faire des toys percutants.

Y a-t-il des flippers sur lesquels vous adoreriez travailler ?

J’adorerais travailler sur des tables tirées de dessin animé. Je trouve que les couleurs, le style et l’humour s’adaptent très bien. Futurama, Adventure Time, Rick & Morty seraient des choix évidents.

Selon vous, à quoi ressembleront les flippers du futur ?

Je pense que les missions deviendront plus digitales, comme elles le sont déjà avec les grands écrans LCD. L’éclairage sera de plus en plus dynamique, et peut-être que de nouvelles mécaniques arriveront sur le plateau ? Comme des billes en lévitation ou avoir une appli compagnon, des choses comme ça. J’espère que cela restera néanmoins “physique” comme ça l’est aujourd’hui !

Prévoyez-vous de sortir un pincab compatible avec vos jeux ?
Pincab Williams
Le Pincab Williams avec une caisse Attack from Mars

En fait, nous le faisons déjà ! Nous avons monté un partenariat avec Arcade1up, créateurs de systèmes ludiques pour les particuliers. Nous avons 3 cabs : une avec Marvel, une autre avec Star Wars et la dernière avec Williams. Je crois que les pré-réservations sont toujours ouvertes donc les lecteurs peuvent aller les voir (NDLR : c’est par ici). Les pincabs sont plus petits qu’une machine habituelle et moins chers, donc idéaux pour un salon ou un espace de jeu à la maison.

Quels sont vos projets à venir (autour du flipper ou non) ?

Nous nous acheminons vers une grosse année 2021 autour du flipper. Même si je ne peux pas trop en dire, il y aura beaucoup de pinball l’année prochaine, mais pas forcément comme on s’y attend. Un projet que nous avons déjà annoncé : une nouvelle table basée sur The Mandalorian. Ce sera une super table, du pur Peter “Deep” Grafl !

Vu de Budapest, quelle image avez-vous du marché du flipper en France ?

Je pense que la France est un des bastions du flipper. D’après nos données, elle est toujours dans le Top 5, au minimum. Voir la communauté qui s’est formée autour est également remarquable. Vous Pinball Mag, avec RB Flip France et le LUP’s Club, vous faites vivre le flip’, bravo !

Le mot de la fin ?

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux @PinbalFX ! Nous avons également un super serveur Discord où nous parlons flipper et où nous lançons des tournois. Que du fun ! Merci PinballMag !!!!