TOTAN 2.0 | Interview du concepteur

Si vous suivez un tant soit peu le monde de la customisation de flipper et notamment des modèles rétros, vous n’avez pas pu passer à côté des fameux kits de conversion en version 2.0 de certains titres phares.

A l’inverse des éditions Remakes de Chicago Gaming Company qui sont des rééditions de titres de l’époque construits avec la technologie actuelle (même si une majorité de pièces reste identique au modèle original), ici on parle de mises à jour hardware et software qui permettent à nos vieilles machines de prendre un joli coup de jeune !

Nouveau code, écran en couleurs, nouveaux éléments de plateau, artblades, carte son… Chaque fabricant y va de son petit pack d’accessoires qui vient agrémenter une nouvelle version d’un titre qui parfois, a bien vieilli (ou mérite tout simplement d’être joué différemment, histoire de prolonger le plaisir).

C’est notamment le cas du kit Bride Of Pinbot 2.0 sorti par Dutch Pinball en 2014 ou plus récemment, du kit Rudy’s Nightmare pour FunHouse, créé par Pedretti Gaming.

Bonne nouvelle ! Car la tendance se poursuit avec l’annonce il y a quelques jours par Mirco de la sortie d’un kit 2.0 pour le cultissime Tales Of The Arabian Night (TOTAN) de Williams. Et cocorico ! C’est un français qui est aux manettes de ce kit et devinez quoi ? On l’a interviewé pour vous.

Et comme la vie est bien faite, au moment où cet article paraitra, le kit devrait être tout juste disponible à la vente après son annonce officielle au Texas Pinball Festival 2022.

Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Benoit, j’ai 43 ans et je suis parisien. Je fais partie de cette génération qui a connu l’émergence des premières consoles, bornes d’arcade et bien sûr des flippers dans les bars.

J’ai découvert le flipper à mon adolescence, en Seconde ou il y avait un Gottlieb Gladiators à 10 minutes à pied du Lycée. J’y allais tous les jours pour y jouer avec mes amis, c’est vraiment un super souvenir. Du coup j’ai gardé cet attrait pour les jeux de café et j’ai toujours rêvé d’en avoir à la maison.

Comment es-tu rentré dans le monde du flipper ?

En 2011, après avoir eu mes triplés (Et oui !), j’ai déménagé d’un appartement dans une maison avec un grand garage. Du coup, assez rapidement l’idée m’est venue de m’acheter un flipper. J’ai tout de suite pensé à un flipper plus qu’une borne d’arcade, car on avait déjà la possibilité de jouer à beaucoup de titres sur émulateur, ce qui n’était pas le cas d’un flipper, pour lequel je voulais retrouver les sensations de mon adolescence.

Comment est né ce projet de kit 2.0 pour le TOTAN ?

La réponse est assez simple : Il s’agit de mon premier flipper, j’ai donc un lien tout particulier avec cette machine. J’avais en effet à l’époque fait le tour de nombreux modèles et pour moi c’était de loin le plus beau, avec la meilleure musique etc… Même si entre temps j’ai eu plus d’une quinzaine de modèles qui ont tourné.

Mais étrangement, le TOTAN n’est pas resté très longtemps chez moi. Je l’ai vite revendu car j’ai trouvé le gameplay trop simple et pas assez profond : Chaque partie se résumant principalement à faire tourner la lampe, faire avancer les 7 histoires sans forcément les jouer… Bref, on se retrouve à la finale, pour un bon joueur, en à peine 5 minutes de jeu.

Il faut bien avouer que ce n’est pas le plus vilain des modèles Williams ce TOTAN.

J’ai ensuite enchainé avec tous les plus grands titres de Bally/Williams : Monster Bash , Medieval Madness, Cirqus Voltaire, Cactus Canyon, Attack From Mars etc… Et après quelques années, je me suis retrouvé face à un dilemme. J’avais eu toutes les machines que je voulais, mais aucune qui ne m’avait réellement séduite ni donné envie de vraiment y passer du temps.

Il me fallait quelque chose de plus consistant en terme de gameplay et c’est là qu’est né ce projet.

Je suis tombé un peu par hasard sur un projet documenté sur Pinside (ndlr : le plus gros forum international dédié au flipper), qui démarrait à l’époque. Ce projet consistait à améliorer le code du flipper Cactus Canyon de Bally.

Cette initiative avait été lancée par un particulier qui s’appelle Eric Preipke et qui a travaillé ensuite avec Spooky Pinball sur le Rick & Morty. Le projet consistait à réécrire le programme d’origine dans un nouveau langage (en Python) et d’y rajouter du contenu.

Ça m’a inspiré et du coup, je me suis lancé dans la réécriture du code du TOTAN. Pour ce faire, étant donné que la ROM d’origine avait une mémoire très limitée et extrêmement compliquée à modifier, j’ai décidé de réécrire complètement l’ancien code dans un nouveau langage qui offrait plus de possibilités, le langage Python justement.
L’idée était surtout de réécrire les règles du TOTAN qui, pour moi, n’étaient vraiment pas au niveau des ambitions de cette machine.

J’ai donc racheté un TOTAN (Évidemment, il m’a couté 3 fois plus cher que le premier que j’avais acheté, 7 ans auparavant) et je me suis lancé dans mon propre projet de conversion.

C’est ton premier kit de ce genre ?

Oui, tout à fait. C’est un hommage à mon premier flipper.

Pourquoi avoir choisi le TOTAN en particulier ?

Comme je te le disais, pour moi le code du TOTAN n’est vraiment pas à la hauteur de son design et de l’univers qu’il représente. C’est un flipper facile d’accès pour les débutants mais très vite lassant à la longue. De mon point de vue, il se devait d’avoir un code plus élaboré, avec plus de challenge. Je suis fan des Bally/Williams des années 90 et j’avais vraiment envie d’améliorer cette machine !

Combien de temps as-tu mis pour le développer ?

Entre 4 et 5 ans avec des périodes très intenses et d’autres où j’ai finalement très peu touché au projet. Après il faut savoir qu’un projet comme celui-ci c’est plusieurs centaines, voire milliers d’heures, et je n’exagère même pas !

Quelles ont été les différentes étapes de conception ?

Il a fallu récupérer les « assets » orignaux. Vu qu’ils n’étaient pas accessibles directement, j’ai dû ruser et utiliser l’émulation pour ça.

Ensuite, j’ai dû retravailler les frames presque une par une pour recréer chaque animation en corrigeant parfois quelques erreurs, le tout au pixel prêt.

De toutes nouvelles animations sur cette version 2.0

Après ça, j’ai dû récupérer la plateforme de développement de base qui était partagée par un partenaire de Multimorphic (ndlr : le fabricant de la machine hybride P3). Ils ont créé une nouvelle carte qui permet de remplacer la carte CPU d’origine pour lui permettre de comprendre le nouveau langage (Python) que j’allais utiliser dans mon nouveau code.

Et puis j’ai finalement récupéré les musiques originales, qui elles, sont facilement trouvables.

Il ne me restait plus qu’à me lancer ! 🙂

Est-ce que tu peux nous décrire ce kit précisément ?

Du côté du code, on a plein de nouveaux modes, un gameplay amélioré, de nouvelles musiques…

Côté gameplay il y a aura désormais 14 histoires à finir (au lieu de 7 dans la version originale), des modes spéciaux et originaux, des vidéo modes qui n’existaient pas dans la version d’origine et d’autres surprises 🙂

Niveau design, il y a un nouveau speaker pannel, un écran couleurs, des nouveaux hauts parleurs avec leds RGB, des nouvelles instruction cards et un lanceur de bille automatique à installer (non présent dans le modèle original, probablement pour des questions réduction de coût).

Le contenu du pack TOTAN 2.0 – The Forgotten Tales

C’est important de noter que j’ai souhaité rester 100% fidèle au code et à l’esprit du flipper d’origine. J’ai passé beaucoup de temps à identifier et recréer tous les effets de lumières ainsi que toute la mécanique qui actionne les bobines, les aimants etc…

L’extension avec ses nouveaux modes a été créée avec des animations, des effets et des règles relativement simples, dans le même esprit que le TOTAN original.

Le joueur est par exemple guidé par des effets de lumière, un son ou un rappel sur l’écran pour savoir où il doit envoyer sa bille. Des séquences de lumière particulières interviennent à la fin d’une séquence, un jackpot, etc…

Pourquoi ce partenariat avec Mirco que l’on connait plutôt pour ses plateaux ou ses Radcals ?

Un associé qui gère une plateforme de nouveaux projets et homebrews nous a mis en relation. Mirco dispose d’une puissance industrielle et des licences officielles, choses que je n’avais pas. Tout simplement.

Mirco intervient dans la conception ou bien ils ne s’occupent que de la fabrication et de la distribution ?

Disons que j’ai 99% des droits sur mon code. J’ai dû faire une ou deux évolutions mais plutôt mineures, ce n’était pas gênant.

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées dans l’élaboration de ce kit ?

Un nouveau speaker panel très oriental avec ses joyaux qui s’illuminent.

Tout d’abord, il faut préciser qu’il y a eu de nombreux projets identiques qui ont été initiés, pour Attack From Mars, Medieval Madness, Judge Dredd et d’autres modèles, mais la plupart n’ont jamais été menés au bout. La raison est assez simple : Le temps à y consacrer est colossal et les problèmes rencontrés sont vite décourageants.

Il faut vraiment se lancer par passion et avec une volonté d’acier. J’ai déjà démarré avec l’envie de modifier la dernière version du code fourni par Williams pour le TOTAN (la 1.4). Ça m’a pris presque 2 ans. C’est à ce moment-là que j’ai démarré mon thread sur Pinside car je savais que j’irais au bout du projet.

Pour les animations, je ne vais pas rentrer dans les détails mais toute les récupérer a été un énorme challenge. J’ai dû passer par l’émulation avec des sessions de gameplay en live, les capturer et les retravailler intégralement. Ce n’était clairement pas la phase la plus intéressante du projet.

Pour le design, j’ai eu la chance de pouvoir adhérer à un réseau privé de développement ou j’ai trouvé de l’aide lorsque j’en avais besoin. Néanmoins, Il faut énormément compter sur soi-même car les informations, quand elles sont disponibles, sont assez difficiles à trouver.

Comment est-ce qu’on pourra se le procurer ?

Après l’annonce du Texas Pinball Festival 2022, sur le site officiel de Mirco (basé en Allemagne).

Est-ce qu’il s’agit d’un tirage limité ?

On a prévu 50 kits au départ. On est limité sur certaines pièces avec les problèmes d’approvisionnement de composants qui proviennent notamment de Chine.

Il y a déjà des personnes intéressées suite au teaser de Mirco il y a quelques semaines donc c’est plutôt bon signe.

Tu peux nous donner un ordre de prix ?

Le prix d’un topper ! 🙂 

Environ 2000 euros pour tous les éléments du kit (NDLR – Mise à jour le 28/03/2022 : le kit vient d’être mis en ligne à 2 700€), c’est globalement le même ordre de prix que pour un kit Funhouse V2.

Il sera plug and play ou il y aura des adaptations à faire ?

Plutôt plug and play. L’installation durera environ une heure.

Environ une heure d’installation pour ce kit TOTAN 2.0. Il vous faudra mettre les mains dans les entrailles de la bête !

Tu prévois des mises à jour pour le faire évoluer ?

Oui bien sûr, surtout pour de la mécanique où le comportement peut potentiellement varier. Je suis 100% derrière mon projet et ce n’est pas prêt de s’arrêter !

D’autres idées de kits par la suite ?

Oui, j’ai notamment en tête Medieval Madness ou Cirqus Voltaire. Après il faut qu’il y ait un vrai besoin, pour ces modèles, le code original est déjà très bon, donc à voir.

D’autres éléments que tu souhaites partager avec la communauté Pinballmag ?

J’ai un thread sur pinside avec l’évolution de mon projet au fil du temps… On peut voir que le support pour l’écran, qui était à l’origine pour du Dot Matrix, a migré sur du LCD puis du RGB Led de PIN2DMD, ainsi que celui fourni par « mypinballs ».

Les cartes supportées sont P-ROC et FAST, bref je suis multi hardware.

Et enfin, j’ai réussi à connecter mon projet via Visual Pinball pour être capable de tester mon code en virtuel. Ça m’a aidé au début pour tester les effets lumineux, même si l’objectif a toujours été de le produire pour un vrai flipper.

Un grand merci à Benoit de nous partager ces éléments en exclusivité pour Pinball Mag. Un immense bravo de la part de toute la communauté pour avoir mené son projet à terme.

Nous ne manquerons pas de vous communiquer les avancées futures et ses éventuels prochains projets !

Syl Vain
Syl Vain
Fan de pop culture des années 80/90, collectionneur compulsif et partisan du "c'était mieux avant !"

Derniers Articles

spot_imgspot_img